Cameroun – Mtn Elite One : Le classico Canon – Union fait courir

0

Les gradins du stade de Ngoa-Ekellé étaient noirs du monde à l’occasion de cette rencontre au sommet de la 5ème journée de la Mtn Elite One.

Je vais pouvoir acheter mon billet aujourd’hui ? Il ya du monde † Ces mots, sont d’André Noel Esssima, supporter du Canon sportif de Yaoundé. Son maillot neuf sur les épaules, il est venu soutenir le Pka-kum à l’assaut d’un titre cette année. Pour s’offrir un billet qui lui donne accès au stade de Ngoa-Ekellé le samedi 02 avril 2022, il doit prendre son mal en patience car la file d’attente va jusqu’à la chaussée du côté du Lycée Leclerc. « Je n’ai pas le choix. Je suis obligé d’attendre mon tour. Je ne pouvais pas suivre cette rencontre à la télévision ou me faire raconter. Ça me rappelle les moments dorés de notre football ».

La scène peut surprendre les plus jeunes. Pourtant, elle ramène les anciens à regarder dans le rétroviseur du passé. « C’est une joie de savoir que le public commence à reprendre le goût pour les stades. Ce n’est pas encore ça ; mais c’est déjà ça. Dans les années 70 -80, ces affiches drainaient un monde fou soit au stade de la réunification de Bépanda ou au stade Ahmadou Ahidjo », souligne Yves Onana. Les nombreux supporters sonnent partis de Douala pour vivre cette rencontre. C’est le cas d’Ibrahim, supporter des Nassara : « C’est un classique de notre football. Je suis arrivé ce matin [samedi] pour regarder ce match. Je ne pouvais pas rater cette rencontre ».

Pour ramener davantage du public autour de cette rencontre Canon – Union payante pour la 5ème journée de la Mtn Elite One, le sponsor officiel des championnats professionnels a mis sa petite touche. Les spectateurs ont eu droit aux datas pour surfer gratuitement. La rencontre a également gagné en « aura » avec la présence de Tenor et Maahlox, tous deux artistes rappeurs. Le public a également noté la présence de l’humoriste « Moustik karismatik ». L’ambassadeur itinérant, Albert Roger Milla était également de la fête. « Je pense qu’Eto’o fait du bien à ce championnat. Il était au lancement à Mbouda, on a vu cette ville bouger ; il était à Douala pour le lancement de l’Elite Two, il y avait du monde également.

Il y a un frémissement à saluer au niveau de l’engouement », relève Antoinette Ngono, experte en Communication et en création de contenu. Et d’ajouter : « Le retour au stade des spectateurs dépendra aussi de la bonne structuration des clubs locaux. Ils sont nombreux qui sont venus voir Canon parce que ce club est engagé sur une ligne de refondation avec des dirigeants qui voient les autres différekent. Une Union, c’est pareil. Il faut que ça suive ».
Ce classique était très couru au regard de son enjeu et surtout de sa voiture de prestige il a permis à certains de remonter le temps.

Solière Champlain Paka / 237online.com

#Cameroun #Mtn #Elite #classico #Canon #Union #fait #courir

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire