CAN 2021 : le Cameroun doit être félicité !

0

Une campagne de dénigrement et de sabotage de la CAN 2021 est honteusement entretenue sur les réseaux sociaux et dans certains médias par une coalition d’esprits mal intentionnés.if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-3-0’)};

Les nombreuses critiques et accusations, parfois spécieuses, contre le Cameroun fusent de partout sur les conditions d’organisation de cette compétition et le trail des Lions Indomptables.

Que n’a-t-on pas dit et entendu !

Certes, il y’a des manquements ci et là, des choses qui pourraient être mieux faites, mais pas de nature à remettre et cause la capacité du Cameroun à organiser la CAN.
Ceux qui critiquent aujourd’hui le Cameroun, qui insultent un pays qui a contribué à écrire les plus belles pages de l’histoire du football africain, sont, semble-t-il, frappés d’une amnésie collective.
Depuis l’irruption de la Covid-19, plusieurs événements sportifs ont été annulés ou reportés.
Le Cameroun est le premier pays dans le monde à accueillir, dans le contexte sanitaire actuel, un évènement d’une telle envergure, dans les conditions d’avant Covid-19.

La CAN 2021, c’est 24 nations, des milliers d’étrangers reçus au Cameroun, sans aucune restriction.
Alors que plusieurs pays se sont barricadés face à la menace du variant OMICRON, le Cameroun, terre d’accueil et d’hospitalité, a ouvert ses frontières pour accueillir ses frères et amis pour la grande messe du football africain.
Pourtant, l’EURO 2020 (11 juin – 11 juillet 2021), 24 nations, s’est joué dans 11 pays.
Pour les Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet – 8 août 2021), le Japon a fermé ses frontières aux spectateurs venant de l’étranger.
La Copa América (11 juin – 10 juillet 2021) au Brésil, 10 nations participantes seulement.
Ces quelques exemples montrent que le pari n’était pas gagné d’avance. D’ailleurs, certains ont tenté de faire retirer l’organisation de cette compétition au Cameroun.

Mais c’était sans compter avec l’esprit combatif des camerounais qui ne reculent devant aucune adversité.
« En tant que Nation, nous avons le devoir et l’occasion de rappeler au monde que nous sommes un peuple uni et indomptable, capable de révéler cet esprit combatif qui nous a, par le passé, permis de reporter de grandes batailles », le Président Paul BIYA.
Et le Président Paul BIYA n’a ménagé aucun effort pour que cette compétition soit une belle fête, enchantée par la ferveur patriotique des camerounais, la présence des stars africaines du ballon autour de Mane, Salah, Mahrez, Aurier, Mendy, Hakimi, etc et l’audace des petites nations Gambie, Comores, Cap Vert, Malawi dont la combativité et les prouesses ont fait vibrer les stades.
Aujourd’hui le Cameroun montre la voie, et les insuffisances constatées, permettent aux autres d’améliorer l’organisation de prochains événements sportifs : Qatar 2022, CAN 2023 !

if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-4-0’)};Oui, critiques, mais soyons positifs !
Oui dénonçons, mais soyons objectifs !

Le Cameroun est plutôt à féliciter pour sa générosité et son hospitalité légendaire.
Le Cameroun est plutôt à encourager pour les efforts fournis pour se doter de belles infrastructures sportives.

Soyons fier d’être camerounais !
Soyons fiers d’être africains !

David EDJANGUE / 237online.com

#Cameroun #doit #être #félicité

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire