CAN 2021 : Les Lions de la Teranga attendent le Cameroun et finale

0

Finaliste malheureux de la précédente édition, Les lions du Sénégal se sont qualifiés pour la finale et tenant son rang face au Burkina Faso (3-1) ici mercredi et demi-finales au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Les Lions tenteront de remporter la première Can de leur histoire dimanche face au vainqueur de Cameroun-Egypte, programme ce jeudi.

Ils rêvaient d’une qualification pour apporter un peu de réconciliation dans un pays agité par un coup d’Etat. Ils avaient promis de battre pour apporter du baume au cœur d’un peuple meurtri par une instabilité politique qui fait l’actualité en Afrique et dans le monde depuis des semaines. Convaincu qu’un ticket pour la finale de cette 33e Coupe d’Afrique des nations serait le meilleur argument pour sortir la Nation de la crise et fenêtrer un peu de paix, les Etalons jouaient leur vatout dans cette compétition. Mais les espoirs et les espérances du peuple burkinabè se sont arrêtés juste ici dans l’antre de Mfandena grouillant les supporters des deux équipes. La faute à une sélection sénégalaise qui lui a privé de ce bonheur longtemps espéré. Face à des Lions de la Teranga plus experiences et techniquement au point, Bertrand Traoré et ses camarades n’ont pas mieux fait qu’une défaite (3-1). C’est pourtant l’équipe de Kamou Malo qui demarre sous des chapeaux de roues.

A part les tirs lointains de Ciss et Mané, les hommes d’Aliou Cissé, eux, peinent toutefois à se montrer menaçants, tandis que les Burkinabè manquent de tranchants dans la surface pour conclure leurs contrastes, à l’image de Traorce tiré tiré tiré tiré tiré tiré facilement capté par Edouard Mendy. La première période de connatre un événement malheureux notamment ce gros choc entre Koffi et Kouyaté entraînant de longues minutes d’interruption. Après avoir d’abord sifflé un penalty en faveur des Lions, l’arbitre éthiopien Bamlak Tessema se ravise finalement après recours à la VAR et considérant que Koffi avait d’abord touché le ballon avant de percuter son vis-à-vis. Si le gardien burkinabè est contraint de sortir sur civile, c’est toutefois le Sénégal qui a tendance à perdre le fil après cet arrêt prolongé et dans la foulée, Edouard Mendy doit effectuer une parade décisive pour mettre Bandé en échec.

Passivité de la défense

Les Lions se réveillent avant la pause. Après un nouveau penalty annulé par la VAR, assez logiquement, après un léger contact avec Kaboré, Mané décoche une frappe dans la surface mais Farid Ouédraogo est à la parade. Moins dominant au retour des vestiaires, le Sénégal s’en remet à un sauvetage de Koulibaly devant Bertrand Traoré avant de retrouver un second souffle suite aux entrées de Pape Gueye et Ismaïla Sarr. Le danger se rapproche à nouveau du mais burkinabè et, sur corner, le revenu de Koulibaly se transforme en passe décisive involontaire pour Abdou Diallo qui ouvre le score (1-0, 70e).

Si Pape Gueye manque le 2-0 dans la foulée, Mané profite ensuite d’une récupération haute de Gana Gueye pour servir le Parisien qui se jette en même temps que Dieng pour reprendre à bout portant. Attribué aux Marseillais par la Confédération africaine de football (Caf), ce mais permet aux hommes d’Aliou Cissé de faire le break (2-0, 76e). Si Blati Touré relance le suspense en profitant de la passivité de la défense sénégalaise pour reprendre un centre de Kaboré (2-1, 82e), Mané plie ensuite définitivement le match en lobant Ouédraogo en conclusion d’un contre (3-1, 87e ). Comme en 2019 et en Egypte, le Sénégal sera à nouveau au rendez-vous de la finale ! L’identité de son adversaire sera connue ce soir à l’issue de la confrontation qui oppose le Cameroun à l’Egypte sur la pelouse d’Olembé.

237online.com

#Les #Lions #Teranga #attendent #Cameroun #finale

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire