CAN 2021 : Pour humilier Eto’o, Motsepe a commis un acte inimaginable

0

• C’est une révélation inédite de Jeune Afrique

• Pour humilier Eto’o, Motsepe n’a pas hésité à retirer son nom dans le premier discours

• Ressources au sein de la CAF

C’est un secret de polichinelle. Il n’y a pas d’amour entre Samuel Eto’o et le président de la Confédération africaine de football (CAF) Patrice Motsepe. Cette inimitié a sans doute franchi le Rubicon avec les nouvelles révélations de Jeune Afrique sur la modification du discours du président de la CAF à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la CAN 2021. Le média nous apprend que Patrice Motsepe est allé jusqu’au « nettoyage » le passage qui a rendu hommage au président de la Fecafoot.

Les révélations sont assez nettes et donnent de nouveaux détails. « Pour l’instant, aucune information ne le prouve. L’ancien capitaine des Lions Indomptables a eu la chance d’écouter le discours de Patrice Motsepe, le président sud-africain de la Confédération Africaine de Football (CAF), qui a ouvertement soutenu son rival Seidou Mbombo Njoya lors de l’élection du 11 décembre à la présidence de la Fecafoot. », révèle Jeune Afrique
« Mi-décembre, Eto’o et Motsepe ont voyagé à bord d’un avion privé sur la liaison Doha-Yaoundé. Ils se sont expliqués et ont esquissé les contours d’une future collaboration. Néanmoins, le Sud-Africain a « oublié » dans son discours d’ouverture de féliciter également le président de la fédération hôte du tournoi, violant ainsi l’usage. Ce qui est perçu comme de l’inélégance est aussi discuté sur les réseaux sociaux. D’autant que, selon des sources proches de la CAF, les rédacteurs du discours de Motsepe avaient prévu quelques propos aimables à l’égard de l’ex-attaquant, soulignant notamment que pour la première fois, le 11 décembre, un footballeur avait été élu à la tête d’un fédération nationale africaine », précise Pan-African Magazine.

Jeune Afrique, également le site des responsables de la CAF qui leur ont confirmé les plans du président de la CAF, a décidé d’humilier Samuel Eto’o. Selon les mêmes responsables de la CAF, il ne les a pas prononcés pour la simple raison qu’il a « laissé son texte » et a choisi la diatribe à la place de son discours. En revanche, Motsepe n’a pas oublié de citer Gianni Infantino, le président de la FIFA. , qu’il a même tenté d’encourager par la foule d’Olembe. C’était dur pour lui, l’Italo-Suisse s’est fait quelques huées. Beaucoup de spectateurs n’ont bien sûr pas oublié que la FIFA avait tenté de reporter la compétition début décembre pour des raisons de santé. raisons, entre autres. », peut-on dans l’article de Jeune Afrique.

#Pour #humilier #Etoo #Motsepe #commis #acte #inimaginable

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: