Can Cameroun 2021 : Les enjeux du Café Mission à Yaoundé

0
33

Le secrétaire général de la Caf arrive au Cameroun à la tête d’une délégation, après avoir reporté la date du tirage au sort du match initialement prévu le 25 juin.

Dans sa correspondance en date du 4 juin 2021, Véron Mosengo-Omba, le secrétaire général (SG) de la Confédération africaine de football (Caf), a annoncé non seulement le report de la date du tirage au sort de la Can Cameroun 2021, mais aussi son déplacement. à Yaoundé à la tête d’une délégation. « Nous reconnaissons les efforts que Cocan a déjà déployés pour organiser le tirage au sort à la date initialement fixée au 25 juin 2021. Cependant, compte tenu des contraintes logistiques et organisationnelles, nous pensons qu’il est essentiel de laisser plus de temps à tous les joueurs. , cette organisation qui ne manque pas de compliquer la pandémie de Covid-19. Afin d’en discuter concrètement et de renforcer les liens de partenariat qui nous unissent autour d’un objectif commun, le président du Café m’a demandé de contacter les autorités compétentes et notre association membre sur le terrain A cet effet, je conduirai personnellement une délégation à Yaoundé, du 14 au 16 juin 2021. Cette visite sera également l’occasion d’organiser l’implantation du bureau du Café de la Can à Yaoundé. les documents de voyage nécessaires de la délégation vous seront communiqués en temps utile », a écrit le SG de la Caf.

L’ordre du jour des réunions n’a pas encore été annoncé, mais on en sait un peu plus sur les personnes qui font partie de cette délégation conduite par le secrétaire général du Monday’s Café de Yaoundé. Cinq membres du Café et autant de FIFA ; ou dix personnes. De la correspondance du 4 juin, on sait que Véron Mosengo-Omba va rencontrer les autorités camerounaises, mais surtout les responsables de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Il s’agira d’une séance de travail pour fixer une nouvelle date pour la cérémonie du tirage au sort selon l’une des fenêtres ouvertes du calendrier footballistique 2021. Dans tous les cas, il s’agira de procéder à ce tirage au sort. dans les trois mois suivant le début du concours.

Selon nos informations, l’un des temps forts de cette visite sera la signature de l’accord-cadre entre le Café et le Cameroun, en vue de l’organisation de la Can 2021. L’accord-cadre est un contrat entre le Cameroun et le café, qui définit les responsabilités en devoirs, droits et obligations des parties dans l’organisation du Can. Le présent Accord-cadre précise dans quelle mesure les compétences de l’Etat s’étendent à travers la Fécafoot ; ainsi que ceux qui reviennent au Café, propriétaire de l’événement. Nos sources indiquent que le 15 juin est la date choisie par le Café pour parapher ce document au siège de la Fécafoot, où était convié le ministre des Sports, président de Cocan. Toutes choses qui sonnent mal dans la compréhension de certains joueurs du football camerounais. « Le secrétaire aux Sports est président de Cocan, nommé par décret présidentiel. Il y a le siège social de Cocan où cette réunion peut avoir lieu. Que le Café choisisse le siège de la Fécafoot est un mauvais indicateur », nous confie notre source. Mais le ministère des Sports reste aussi totalement ignorant de l’avant-projet de cet accord-cadre, qu’il aurait aimé connaître avant de signer.

La qualité du signataire de l’Accord-cadre camerounais en question

Plus compliquée encore est la qualité de la personne qui signe pour l’Association des Membres au nom du Cameroun, car l’Accord-cadre respecte ce cadre. Force est de constater que la signature de ce document par Seidou Mbombo Njoya, le président par intérim de la Fécafoot, dont l’élection avec tout son comité exécutif a été annulée par un arrêt du Tribunal arbitral du sport (Tas) du 15 janvier 2021 et qui L’exequatur au Cameroun, ne sera-ce pas ambigu ? A noter que le Café est bien conscient que son 4e vice-président n’a plus aucune légitimité à la tête de la Fécafoot. Du coup on peut imaginer qu’un des points sur lequel les responsables de la Caf s’attarderont lors de la rencontre avec les autorités camerounaises sera de les convaincre d’accepter que Seidou Mbombo Njoya signe l’« Accord-cadre » malgré le manque de qualité. Les yeux des footballeurs camerounais sont actuellement rivés sur cette question. Ils veulent voir comment cela va se passer, car l’accord-cadre est ce document qui concrétise la sécurité juridique pour l’organisation de la compétition par le Cameroun.

L’autre défi se situe au niveau de l’agence événementielle Angelini Design que nous voulons imposer au Cameroun. Il fait partie de la délégation Caf qui arrivera à Yaoundé lundi prochain parmi les membres de la FIFA, pour la cérémonie du tirage au sort et celle d’ouverture et de clôture de la Can. Nous avons entendu de sources fiables qu’il a été transféré au Café par la FIFA. Cependant, Cocan avait déjà signé un contrat avec Leap Studio. Il a bloqué des équipes au Cameroun et à l’étranger avant le 25 juin 2021, qui ont commencé à transporter du matériel. Ce dernier n’a pu rester au Cameroun qu’en août septembre, nouvelle date probable du tirage au sort. Le Cocan avait également mis beaucoup d’efforts dans les préparatifs, avec des groupes et des artistes à jouer. En tout cas, la Can au Cameroun, telle qu’elle se prépare, prend beaucoup de choses pour les organisateurs en premier lieu.
Achille Chountsa

La délégation Café attendue à Yaoundé

1- Samira Ounas (Algérienne)

  1. Samson Adamu (Nigérien)
  2. Anthony Baffoe (Ghanéen)
  3. Mohamed Ali Aissaoui (Marocain)
  4. Veron Mosengo-Omba (Suisse)
  5. Sandra Latorre (Italie)
  6. Collins Smith (Fifa)
  7. Sara Rehane (Fifa)
  8. Franck De Reasonability (Fifa)10.Carlo Angelini (Fifa)

#Cameroun #Les #enjeux #Café #Mission #Yaoundé

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: