CAN Save : Samuel Eto’o peut-il aider Motsepe à rencontrer Biya ?

0

• Patrice Motsepe est actuellement au Cameroun

• Dans son agenda, il prévoit une rencontre avec Paul Biya

• Samuel Eto’o sera également annoncé lors de cette réunion

Après plusieurs tentatives infructueuses, le président de la Confédération africaine de football (CAF) tentera à nouveau de rencontrer le chef de l’Etat camerounais.

Cette rencontre était clairement mentionnée à l’ordre du jour du président de la CAF dans sa lettre à Samuel Eto’o l’informant de sa visite au Cameroun.

On se souvient encore qu’en août dernier, à l’occasion de la cérémonie du tirage au sort de la CAN 2021, Patrice Motsepe avait annoncé vouloir rencontrer le chef de l’Etat, mais a quitté le pays précipitamment, alors que la presse attendait cette audition avec le chef de l’Etat.

Selon Jeune Afrique dans un article publié sur son site Internet le 23 août, Paul Biya, qui rentrait d’un séjour privé en Suisse deux jours plus tôt, était censé recevoir le patron du football continental au palais présidentiel d’Etoudi. Mais la nomination n’a pas été confirmée et l’audition n’a pas eu lieu pour des raisons diplomatiques dont Jeune Afrique dit avoir connaissance.

Jeune Afrique rappelle que la veille du tirage au sort, le président sud-africain de la CAF s’était rendu dans la ville de Foumban, région de l’ouest, pour rencontrer Ibrahim Mbombo Njoya, le puissant sultan des Bamoun. Un rendez-vous que l’Etoudi Palace n’a guère apprécié, selon le journal du franco-tunisien Bechir Ben Yamed.

Selon le journal, le fait qu’elle ait lieu avant l’audition de Motsepe avec le chef de l’Etat a été perçu comme un faux pas diplomatique.

Si l’entourage du président de la CAF avait supposé que le déplacement à Foumban ne présentait pas de risque politique a priori, d’autant plus que le sultan de Bamoun siège au Sénat au nom du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) , c’était oublier que sa candeur agace régulièrement les caciques du parti. Ibrahim Mbombo Njoya a ainsi suscité beaucoup d’inimitié à Etoudi et au RDPC lors du Grand Dialogue national sur la crise anglophone en septembre 2019, lit-on dans le journal, version numérique.

Que se passe-t-il donc le lundi 20 décembre ? Motsepe pourra-t-il enfin rencontrer Paul Biya ? Eto’o pourrait faciliter cette rencontre. Attendons voir.

#Save #Samuel #Etoo #peutil #aider #Motsepe #rencontrer #Biya

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire