Coq Sportif jusqu’en 2023? Voici l’étonnante proposition tentante arrivée à la Fecafoot

0

La Fédération camerounaise de football (Fecafoot) négocie désormais avec la société One All Sports aux dépens de l’équipementier français Le Coq Sportif, avec qui le contrat a été rompu. Depuis l’annonce officielle par l’institution sportive dirigée aujourd’hui par Samuel Eto’o Fils, l’ancien champion de dressage a franchi de nombreuses étapes pour se remettre dans le jeu, que la Fecafoot ne laisse pas tranquille.

L’homme politique Vincent-Sosthène Fouda-Essomba s’est récemment exprimé sur l’actualité. Il a largement conseillé l’ancien joueur du club de football de l’Inter Milan et de Barcelone.

Vincent-Sosthène Fouda-Essomba avance que « le MRC de Maurice Kamto se serait allié à ceux qui dans le régime voudraient voir Samuel Eto’o Fils échouer. Tir politique. En face il y a le ministre Narcisse Mouelle Kombi avec qui le président de la Fecafoot n’aurait pas de bonnes relations ».

Mais aussi, souligne le Camerounais, « le MRC de Maurice Kamto se serait allié à ceux qui dans le régime voudraient voir Samuel Eto’o Fils échouer (programmer pour échouer). Economique. Cette affaire est une affaire de trop et Yannick Noah a une longueur d’avance sur Samuel Eto’o Fils. Ethnofaciste. Samuel Eto’o Fils est accusé d’avoir des ambitions politiques, c’est ce qui justifie cette photo qui illustre ce billet. Elle peut être interprétée librement par tous. Vrai ou faux ? ».

Pour Vincent-Sosthène Fouda-Essomba, « Samuel Eto’o Fils est partout et nulle part pleinement. Il n’a pas compris qu’il faut savoir avec qui on parle, quand et à quel moment. Mais ce qu’il n’a pas surtout compris c’est avec qui il doit garder le silence. Entouré d’une équipe brouillonne, les aboyeurs des réseaux sociaux qui disent le soutenir ne réalisent malheureusement pas que Samuel Eto’o Fils n’a qu’une chance sur cent pour réussir. Cette chance c’est une bonne prestation à la Coupe du monde. Gagner au moins un match ce que Rigobert Song Bahanag n’a pas réussi à faire en 04 participations comme joueur ».

En fait, « si on vient de me signaler que le Cameroun a battu l’Arabie Saoudite au Japon en 2002 avec un but de Samuel Eto’o Fils. Comment réussir cette participation ? C’est former un groupe homogène avec un esprit de solidarité. Solidaire à qui ? A Samuel Eto’o Fils en premier car je ne serai pas surpris qu’il y ait des manœuvres de déstabilisation de cette équipe jusqu’à la dernière minute au Qatar », conseille Vincent-Sosthène Fouda-Essomba.

Et en ce qui concerne l’affaire d’équipementier, l’acteur politique propose « de laisser Le Coq Sportif aller au terme de son contrat en 2023 et de ne pas le renouveler. Ce qui évitera de devoir payer des sommes astronomiques pour une fédération qui a justement besoin d’argent ».

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire