Corruption : la FIFA explique Issa Hayatou. une interdiction d’un an de toute activité sur

0

• La FIFA suspend Issa Hayatou

• Il a été reconnu coupable d’avoir enfreint l’article 15 (Devoir de loyauté) du Code de déontologie.

• Cette suspension s’accompagne d’une amende de CHF 30’000 (environ FCFA 19 millions)

L’ancien président de la Confédération africaine de football (CAF) Issa Hayatou vient d’être condamné à un an de suspension de toutes activités liées au football (administratives, sportives et autres) aux niveaux national et international.

En effet, l’ancien président par intérim de la FIFA a été reconnu coupable d’avoir enfreint l’article 15 (Devoir de loyauté) du Code d’éthique de l’Organisation mondiale du football par la Chambre judiciaire d’éthique indépendante.

Selon l’Instance mondiale du football, c’est à la suite d’une enquête que la Chambre judiciaire a constaté que Hayatou avait manqué à son devoir de loyauté en sa qualité de Président de la CAF en s’inscrivant au nom et pour le compte de la Confédération dans un accord anticoncurrentiel. avec Lagardère Sport qui a été préjudiciable et a causé un préjudice important à la CAF (tant financièrement, pour un coût de 200 millions d’EGP, qu’à sa réputation).

Cette suspension s’accompagne d’une amende de 30 000 CHF (environ 19 millions de FCFA).

Il convient de rappeler que le Camerounais, en sa qualité de Président de la CAF, a participé à la négociation, la conclusion et la signature du protocole d’accord et l’accord contractuel pour la commercialisation des droits médias et marketing des matches organisés par la CAF ont été organisés. avec la société Lagardère Sports entre 2014 et 2017.

#Corruption #FIFA #explique #Issa #Hayatou #une #interdiction #dun #toute #activité #sur

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.