Fécacyclisme: deux coureurs échappent à la mort

0
33

Jordan Kamdem et Sadikou Kossoko ne se sont pas assis sur le cargo de la mort en raison de la lenteur dans la prise de décision, ce qui les a sauvés de l’accident.

Depuis plusieurs semaines, la Fédération camerounaise de cyclisme (FCC) reçoit une invitation de la fédération béninoise à participer au tour du Bénin du 16 au 21 mai 2021. Une invitation qui, selon Honoré Yossi, président de la FCC, a soutenu six coureurs et trois entraîneurs. Les billets d’avion, préparés par le Bénin, sur la base des informations fournies par la FCC, portaient le nom de Kamzong Abossolo, Rodrigue Nounawe, Michel Boris Tientcheu et Yao Gadji. Ces quatre cyclistes font partie de l’équipe du SNH Bike Club. Idriss Kono et Ndjasse Mohamadou, deux nouveaux coureurs tenus par l’entraîneur national Dieudonné Ntep, ont complété la liste des six. Lorsque les deux derniers coureurs mentionnés ont passé quelques semaines de formation externe à Yaoundé sous la supervision de l’entraîneur national, les quatre autres de la SNH étaient à Dschang, s’entraînant avec leur entraîneur Martinien Tega. « Deux parcours différents et des stratégies différentes pour les coureurs qui devraient faire partie de la même équipe dite nationale dans une course internationale, ce sont les pratiques propres à la FCC », a lancé un ancien cycliste.

C’est quelques heures avant le départ du Bénin que la FCC a constaté que les deux coureurs sélectionnés en dehors de la SNH n’avaient pas de passeport et a tenté de les faire remplacer par Jordan Kamdem et Sadikou Kossoko. Ces derniers n’ont pas le droit de prendre le cargo de la mort, ils doivent attendre que Honoré Yossi, le président du FCC, arrive à Yaoundé, pour faire appel à la fédération béninoise pour le changement de nom: ‘attendez que le président arrive ici pour négocier avec les Béninois, nous continuons vers Douala. Si les négociations aboutissent, suivez-nous après », a lancé le défunt entraîneur. Le cargo de la mort se dirigeait vers Douala, tandis que le président de la fédération empruntait la route opposée.

Interrogé sur la qualité de la voiture, Honoré Yossi se défend: «Comment appelle-t-on le fret? Cette voiture de la fédération est un minibus de 16 places, une voiture de gendarmerie française qui circule toujours là-bas en France. C’est une voiture en très bon état que tous les membres de la fédération ont souvent empruntée. Même moi, je monte souvent dans cette voiture ». Une voiture dans laquelle la personne qui a servi comme entraîneur national aux Jeux africains d’Alger depuis 2007 a terminé sa course. Il n’y aura pas de Tour du Bénin pour Dieudonné Ntep cette année 2021, même pas pour une équipe camerounaise en pièces détachées. L’entraîneur national est parti pour de bon et une formation amateur de la fédération a épargné deux coureurs de ce voyage mortel.

#Fécacyclisme #deux #coureurs #échappent #mort

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: