FECAFOOT – Humiliation de Séïdou Njoya : Samuel Eto’o obtient le feu vert

0

Lors de la première séance du Comité Exécutif le 22 décembre 2021 à Kribi, les membres ont donné mandat au Président Samuel Eto’o pour le recrutement de plusieurs bureaux.

Nous ne commencerons pas par les championnats sans avoir fait un état des lieux. Telles sont les informations qui émanent des principales résolutions de la première session du Comité Exécutif (Comex) de la Fédération Camerounaise de Football (Fécafoot) tenue à Kribi le 22 décembre 2021. Lorsque chacun des 19 membres est arrivé à Kribi, plus de quatre heures plus tard, ils ont convenu qu’aucun autre bâtiment ne pouvait être construit sur le sable. Les 19 membres du Comex ont constaté la gravité de la maladie dont souffre l’organisme sur lequel ils vont travailler pendant quatre ans. Il faut d’abord passer les peignes fins, le mandat des prédécesseurs, avant de commencer les travaux. Seidou Mbombo Njoya, l’ancien président qui y a passé trois ans, a déclaré que la Fécafoot était plus présente dans les salles d’audience pour les procès que dans les stades de football pour les matches. Une pendule qui, selon l’ancien président, avait noyé environ deux milliards de francs CFA, alors que les amoureux du ballon rond attendaient en vain l’organisation de matches de football. Sous le mandat de Seidou Mbombo Njoya, la Fécafoot avait pris des mesures inédites, comme celle de désigner les équipes camerounaises qui devaient représenter le pays dans les compétitions internationales : « on ne pouvait pas aller plus loin », a laissé partir l’un des membres du comité exécutif. Kribi sous anonymat : « Nous devons nettoyer toutes ces ordures et retourner au football », a-t-il conclu. Plusieurs audits et consultations du président

Malgré son absence physique en raison d’un déplacement au Mali avec le président de la Fédération Africaine de Football (CAF) Patrice Motsepe, Samuel Eto’o Fils, le président de la Fécafoot a rejoint la session par visioconférence et ses collègues de l’organisation ont mandaté un ou plusieurs cabinets d’expertise comptable pour faire la lumière sur les finances, l’équipement, les infrastructures et le personnel. Attendez simplement les résultats que donnera l’inventaire. Les nombreux déplacements, les salaires ahurissants ou impayés annoncés, les projets entamés et non terminés, un bilan total, s’il faut emprunter le langage médical du président dans son discours d’ouverture : « il faut tout de suite enfiler nos blouses pour partir. et soigner le patient dans le coma qu’est la Fécafoot », avait prescrit Samuel Eto’o Fils. Il y aura aussi plusieurs consultations avec les présidents de clubs pour trouver la bonne formule pour la relance des championnats de football d’élite. Les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 sont réunis pour donner leurs idées sur une future relance Le Comex de Kribi n’a pas oublié de mandater son président pour rencontrer toutes les personnes et structures en procès contre la Fecafoot, avant le début des championnats pour la saison 2022. le ballon est envoyé dans la zone de réparation, centre devant pour savoir quoi en faire. Et comme il l’a prouvé à maintes reprises, Samuel Eto’o fera la sauvegarde lpoint que son équipe va se qualifier.

#FECAFOOT #Humiliation #Séïdou #Njoya #Samuel #Etoo #obtient #feu #vert

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire