Fecafoot : succès, défis, sabotage… voici le bilan de Samuel Eto’o, un mois après son élection

0

• Samuel Eto’o a relevé plusieurs défis

• Il continue de poser les bases du renouveau du football camerounais

• En un mois, il a également eu des difficultés

11 décembre 2021 – 11 janvier 2022, cela fait exactement un mois que Samuel Eto’o a été élu à la tête de la Fédération camerounaise de football à la surprise générale. Durant ces 30 jours, un mois, l’ancien attaquant vedette des Lions Indomptables a incontestablement posé les bases d’une nouvelle gouvernance et d’un renouveau du football camerounais. Beaucoup a déjà été fait, mais beaucoup reste. Mais en un mois de travail, les résultats sont plus qu’impressionnants.

L’annonce a été accueillie par une explosion de joie dans les rues de Yaoundé. Légende vivante du football camerounais, Samuel Eto’o, 40 ans, a été élu il y a un mois à la tête de la Fédération camerounaise de football pour un mandat de quatre ans. « C’est historique. Cette élection s’est déroulée dans un esprit démocratique et constructif », a-t-il déclaré. Lors du vote, il a obtenu 43 voix contre 31 pour son seul adversaire, le président par intérim sortant Seidou Mbombo Njoya.
Au lendemain de son élection, Samuel Eto’o s’est mis au travail. Il a d’abord nettoyé la maison en établissant des règles de conduite pour le personnel. Il a ensuite contacté les autorités du pays pour lancer son mandat de quatre ans.

Il s’engage également à réconcilier les footballeurs en multipliant les initiatives. Il a déjà su trouver une solution pour la reprise du Championnat Elite avec 25 clubs. Un compromis qui a été unanimement salué par tous les acteurs du football camerounais.

Quant aux lions indomptables, il leur a montré une présence inébranlable. Avant même leur stade, Samuel Eto’o leur a personnellement fourni un nouveau bus et d’autres avantages. Après la victoire au match aller contre le Burkina, il leur a aussi beaucoup promis.
D’ailleurs, si cette CAN se déroule, c’est aussi grâce à Samuel Eto’o qui a pesé pour que le match ne puisse être annulé.

Le seul point noir de ces 30 jours de présidence est la dernière apparition d’Abdouraman Hamadou Babba, qui jette un peu de froid sur les efforts du président de la Fecafoot.

Samuel Eto’o : mauvaise nouvelle pour le président de la Fécafoot, le jour de la CAN

Samuel Eto’o est inquiet, Abdouraman Hamadou Babba, Président de l’Etoile Filante de Garoua et tous les « membres légitimes de l’Assemblée Générale de la FECAFOOT » ont décidé de faire droit à leur recours déposé auprès du TAS le 9 novembre 2021, pour faire suite aux propositions pour une sortie définitive de la crise à Samuel Eto’o et ce dernier a refusé.

C’est le président de l’Etoile Filante de Garoua qui a lui-même annoncé l’information sur sa page Facebook.

« En ce jour historique pour le football camerounais, c’est avec une grande déception et tristesse que je vous informe que mon ami et frère Samuel Eto’o n’a pas accepté le laissez-passer qui lui a été remis. Malgré les insultes et les calomnies qui m’ont été adressées personnellement je ne regrette pas ces derniers jours d’avoir pesé de tout mon poids pour réunir les conditions fiables d’une sortie de crise définitive pour notre football », écrit Abdouraman Hamadou Babba dimanche 9 janvier, quelques heures après l’ouverture officielle de la POUVEZ.

« Face à cette situation difficile, la quasi-totalité des membres légitimes de l’Assemblée Générale de la FECAFOOT ont décidé de maintenir leur recours déposé auprès du TAS le 9 novembre 2021. Il appartiendra donc malheureusement aux juridictions internationales compétentes de trancher à nouveau notre très cher LIONS SUBMERSIBLES qui participent à la compétition aujourd’hui, je souhaite le MEILLEUR dans le cadre de cette CAN, notre CAN qui sera sûr d’un « umami » incomparable, ajoute-t-il.

Et pourtant, il y a quelques semaines, Abdouraman Hamadou, reçu dans une émission sur STV, s’était dit prêt à accompagner le nouveau président de l’instance faîtière du football camerounais.

Le président de l’étoile filante de Garoua, a exprimé son souhait d’accompagner le nouveau président de l’Association camerounaise de football, Samuel Eto’o.

L’homme se dit en effet en mesure de donner à l’ancienne gloire du football camerounais une occasion de discussion, pour une éventuelle sortie de crise.

« Nous allons lui donner une chance de discuter, de trouver une solution. Nous lui donnerons le laissez-passer. Je parlerai aux autres et je pèserai. Ils savent que je n’ai pas de prix. J’ai des valeurs. Le challenge est de trouver une solution entre camerounais. Nous allons le faire avec Samuel Eto’o, ce que nous n’avons jamais fait avec personne. Nous allons agir en toute responsabilité et nous espérons que Samuel agira aussi en toute responsabilité « , a déclaré Abdouraman Hamadou.

#Fecafoot #succès #défis #sabotage #voici #bilan #Samuel #Etoo #mois #après #son #élection

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire