Home Sports Football : Melya Keumedjo sur les traces de Nchout Adjara
Sports

Football : Melya Keumedjo sur les traces de Nchout Adjara

L’attaquante de Lekié Football Fille a conquis le cœur des supporters grâce à sa lucidité technique et tactique face à As Fortuna, lundi dernier au stade Annexe n°1 de Yaoundé.

Le stade Annexe n°1 n’avait d’yeux pour Melya Keumedjo que le lundi 19 juillet 2021. A l’occasion de la finale des barrages du championnat de football féminin de la région Centre face à As Fortuna, l’attaquante de la footballeuse Lekié a ébloui la rencontre par son talent. Du haut de ses 1m60 son nom était sur toutes les lèvres. Les nombreux entraîneurs et spectateurs confortablement installés dans les tribunes la couvraient de fleurs. « Cette fille est technique et aspire facilement ses adversaires. Ce sera difficile pour elle de rester avec cette équipe la saison prochaine avec ce potentiel. Les recruteurs sont là », a déclaré un entraîneur admiratif.

Melya Keumedjo a bien commencé. Un décalage sur le flanc droit de l’attaque donnait le vertige à la défense d’As Fortuna à chaque touche de balle. Son but sur penalty à la 19e minute l’a mis sur orbite pour le plus grand bonheur d’une foule de grands jours. « Je suis heureux d’avoir remporté ce match de qualification contre As Fortuna. Cette rencontre n’a pas été facile. On a tenu jusqu’au bout. Après le but, je savais que cette finale nous atteindrait », nous a-t-elle confié avec joie. Son sourire reflétait l’immensité de la tâche car les pouliches de Roger Noah n’étaient pas en vacances. Malgré le décès de leur entraîneur, ils rêvaient de se qualifier pour le tournoi national. « Le coach nous a demandé de rester concentrés et de pousser sans relâche. Je me suis préparé avec détermination et conscience ».

Qualification en poche, le tournoi zonal s’ouvre à Melya Keumedjo et ses coéquipières. L’objectif reste l’augmentation en première division. Pour y parvenir, Lekié Football Fille devra s’appuyer sur l’expérience du numéro « 10 ». Comme de nombreux fans de ballon rond le découvrent lors de cette finale, Melya Keumedjo a roulé sa bosse dans des clubs comme le Canon de Yaoundé dan Femina. « J’ai décidé d’y retourner pour acquérir de l’expérience. J’espère atteindre mon objectif final de savoir comment mûrir et mûrir pour rejoindre la première division ». Un rêve, qui lui tend progressivement les bras avec Lekié Football Fille. Elle ne cache pas l’envie de rejoindre des équipes comme Caïman de Douala ou Vision sport de Bamenda. « Je vous assure que l’année prochaine elle sera recrutée dans un club de première division. Elle a largement le niveau. Elle doit rester concentrée et travailler », a déclaré Janvier Eloundou, fan de football.

Melya Keumedjo est surmotivée car elle sait où elle va. Conscient de son potentiel, la chanson « 10 » a de grands rêves pour sa carrière. Elle puise cette passion et cette volonté impitoyable de son modèle, Nchout Ajara, la lionne indomptable de l’Athletico Madrid. « Nchout Adjara est un modèle pour moi. C’est une joueuse qui sait ce qu’elle veut. Elle se donne les moyens d’atteindre ses objectifs ». Parmi les cadres de Lekié Football Fille, Melya Keumedjo n’exclut pas de rejoindre l’équipe nationale du Cameroun si elle continue à travailler. C’est une joueuse à surveiller.

#Football #Melya #Keumedjo #sur #les #traces #Nchout #Adjara

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Soutien financier de l’UE à l’Égypte: un milliard d’euros pour stabiliser l’économie

L'UE octroie un milliard d'euros à l'Égypte pour stabiliser son économie. Un...

Voici pourquoi Marc Brys n’a pas encore signé un contrat

Dans le cadre de la récente nomination de Marc Brys au poste...

Vie exemplaire : François Xavier Ngoubeyou, un dévouement sans faille

François Xavier Ngoubeyou, ancien ministre, honoré pour son dévouement au Cameroun. Sa...

URGENT : Paul Atanga Nji trainé en justice

Dans le cadre des récentes convocations judiciaires au Cameroun, après le Président...