Joseph-Antoine Bell : le Cameroun « a remporté la Coupe du monde des déclarations »

0

Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football, avait indiqué que les Lions Indomptables pourraient remporter la compétition contre le Maroc.

Les tirades du président Samuel Eto’o ou du capitaine Vincent Aboubakar parlant de la victoire finale du Cameroun irritent beaucoup l’ex-gardien Joseph-Antoine Bell avant le premier match des Lions indomptables de la Coupe du monde 2022 contre la Suisse, jeudi 24 novembre. « Peut-être que c’est une nouvelle façon pour les petits d’en parler, ils auront gagné la Coupe du monde des déclarations », a confié à l’AFP Joseph-Antoine Bell, 68 ans, qui compte 60 sélections et a remporté deux Coupes d’Afrique des nations (CAN).

Samuel Eto’o, ancien meilleur buteur devenu président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), a déclaré : « Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas le gagner » alors qu’il prédisait une finale contre le Maroc.

Le capitaine Vincent Aboubakar a pour sa part assuré que le Cameroun n’avait « rien à envier au Brésil. Nous sommes une grande équipe, nous représentons un grand pays et nous avons les ressources pour aller loin. Laissons notre jeu parler pour nous ». « S’ils se mettent à chanter qu’on va gagner la Coupe du monde, ils se trompent complètement », poursuit Bell Joseph-Antoine, comme on l’appelle chez lui.

« Il faut revenir à la réalité »

« Le Brésil n’a pas fait savoir qu’il allait gagner », poursuit l’ancien gardien de Marseille et Bordeaux. Aboubakar Vincent n’a pas abordé la Coupe d’Afrique des Nations en annonçant qu’il allait la gagner et ce n’était que la CAN. Il a été soudainement piqué par un virus du désert. «  » Ce n’est pas grave, je plains les joueurs, poursuit Joseph-Antoine Bell. Le football se termine sur le terrain, puisqu’il n’y a qu’un seul vainqueur, il se terminera par la faute des footballeurs pour trente et une équipes. »

« S’ils ne gagnent pas à la fin, c’est à cause d’un gardien, d’un défenseur qui a été lent, d’un attaquant qui a raté un but », déplore-t-il. C’est Samuel Eto’o « qui a lancé la tendance, les joueurs se sont sentis obligés de suivre. Suivre les traces de leur président est politiquement correct, mais montre leur manque de personnalité », a-t-il déclaré.

« Ce qui fait mal, c’est que ce sont deux personnes expérimentées, ils ont joué deux Coupes du monde ensemble [2010 et 2014]et le meilleur joueur de toutes les planètes [il parle de Samuel Eto’o] et Aboubakar, qui n’en était pas loin, n’a pas gagné », raille Joseph-Antoine Bell. « Attention ! Je suis clairement un supporter du Cameroun, souligne cette voix critique du football camerounais, mais il faut être clair et revenir à la réalité, pas aux slogans ou aux incantations. »

Les Lions Indomptables peuvent au moins revendiquer leur expérience. Premier pays africain à atteindre les quarts de finale de la Coupe du monde, perdant face à l’Angleterre 3-2 en 1990, le Cameroun compte également le plus grand nombre de participations à la Coupe du monde sur le continent, la disputant au Qatar pour la huitième fois.

Les Lions disputent leur 24e match de Coupe du monde face à la Suisse, un record africain, devant le Nigeria (21, absent du Qatar) et le Maroc (20). Mais depuis 1990, les Lions se sont apprivoisés trop facilement, systématiquement éliminés dès le premier tour. « On a gagné un match de Coupe du monde en 32 ans », avait déclaré Joseph-Antoine Bell à l’Arabie saoudite (1-0) en 2002.

Avec camfoot.com/237online.com

#JosephAntoine #Bell #Cameroun #remporté #Coupe #monde #des #déclarations

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire