La Coupe du monde au Qatar coûte vraiment près de 25 milliards de francs CFA au Cameroun : c’est de loin la plus chère de l’histoire

0

Loin du tapage, il est temps pour Samuel ETO’O de faire le point sur cette énième débâcle des lions indomptables à la Coupe du monde.

Le Cameroun n’a pas seulement été éliminé au premier tour. Il marqua tout de même son passage dans un scandale, l’affaire André ONANA. Ce qui est encore plus grave en revanche, ce sont les sommes dépensées pour ce championnat du monde. C’EST LA COUPE DU MONDE LA PLUS CHER DE L’HISTOIRE DU CAMEROUN : PRÈS DE 25 MILLIARDS DE FCFA.

1) Financement gouvernemental : Samuel ETO’O demandait initialement environ 14 milliards de francs CFA. Le gouvernement sentit le feu. En conclusion Le montant total des fonds pour la participation du Cameroun au monde était de 8,4 milliards de FCFA (près de 13 millions d’euros). Le gouvernement avait mis à disposition de la FECAFOOT 3,7 milliards de FCFA (5,6 millions d’euros). Aucun remboursement possible.

Par la suite, avec la complicité de Ferdinand Ngoh Ngoh et Oswalde Baboke, il obtient un prêt de Paul Biya d’un montant de 4,7 milliards de FCFA. Soit 7,1 millions d’euros. D’abord une tranche fixe de 2,7 milliards de francs CFA (plus de 4,1 millions d’euros). Il a été débloqué pour la Coupe du monde. Et enfin, une tranche conditionnelle de 1,9 milliard de francs CFA (près de 3 millions d’euros) qui serait mobilisée en fonction des performances de la sélection nationale lors de ce Mondial 2022. Éliminé au premier tour, le séjour de Doha a coûté au contribuable 6,4 MILLIARDS FCFA.

Ce budget est déjà le double de ce qu’il a fallu pour prendre en charge la Coupe du monde 2014. En 2014, l’Etat a débloqué 3 milliards 869 711,00 FCFA pour gérer l’ensemble de la délégation camerounaise. Et c’était le plus gonflé de tous les pays participants. La fédération à l’époque était dirigée par le Pr. Joseph Owona et son comité de normalisation.

2) A cet argent il faut ajouter 16 milliards de FCFA que la CoQ Sportif réclame à l’Etat du Cameroun après avoir respecté le contrat. Et la rébellion de Samuel ETO’O malgré la décision de justice. Bénéficiant toujours du soutien de Ferdinand Ngoh Ngoh et Oswalde Baboke.

3) A cela, il faut ajouter plus d’un milliard de francs CFA dû au limogeage d’Antonio Conceicao, toujours dans le cadre des préparatifs de la Coupe du monde, qui nous a coûté environ 1 milliard 200 millions de francs CFA.

Ce championnat du monde aura donc finalement fait perdre à l’Etat camerounais près de 25 milliards de francs CFA.

BORIS BERTOLT

#Coupe #monde #Qatar #coûte #vraiment #près #milliards #francs #CFA #Cameroun #cest #loin #chère #lhistoire

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire