Le début d’une guerre mondiale : la guerre en Ukraine

0

Daniel Ortega prend position pour la Russie

Lors des célébrations du 44e anniversaire de l’armée de l’air nicaraguayenne, le dictateur Daniel Ortega a ouvertement critiqué l’OTAN et les États-Unis, les accusant d’orchestrer une « guerre mondiale » dans le conflit ukrainien. Il soutient fermement le président russe Vladimir Poutine et voit dans l’invasion russe de l’Ukraine une guerre de portée mondiale.

L’OTAN et les États-Unis, des « impérialistes de la Terre » selon Ortega

Daniel Ortega va plus loin en affirmant que la guerre en Ukraine n’est pas simplement un conflit entre la Russie et l’Ukraine, mais plutôt un différend alimenté par les « impérialistes de la Terre », à savoir l’OTAN et les États-Unis. Selon lui, ces derniers ont l’ambition de devenir « les propriétaires de la planète ».

Un discours qui résonne au-delà du Nicaragua

Le positionnement de Daniel Ortega sur la scène internationale soulève des questions cruciales quant à l’équilibre des pouvoirs mondiaux et aux enjeux sous-jacents à la guerre en Ukraine. Ce conflit agit comme un révélateur des alliances et des ambitions qui traversent la politique mondiale.

L’avenir incertain de l’équilibre mondial

La déclaration controversée d’Ortega met en lumière les tensions géopolitiques actuelles et les défis futurs pour la stabilité mondiale. Sa vision de la « guerre hybride » souligne la complexité des enjeux actuels et la nécessité d’un dialogue international plus équilibré.

Léopold Mbarga, 237online.com

Mots clés : guerre, Ukraine, début, mondiale, Daniel Ortega, Russie, OTAN, États-Unis, impérialistes, équilibre mondial.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire