Patrick Mboma chez les lions du Cameroun : « Être un conquérant face aux prochains adversaires »

0

L’ancien Lion indomptable assiste à la prestation de l’équipe nationale camerounaise face au Burkina Faso en ouverture de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations.if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-3-0’)};

Le Cameroun a réussi son entrée dans la compétition en s’imposant (2-1) face au Burkina Faso. Certains parlent d’une victoire dans la douleur. Le pensez-vous aussi ?

Je pense que c’est avant tout une victoire. Je ne dirais pas n’importe quoi, car la compétition est longue. Nous devons essayer de faire mieux. Des progrès doivent être accomplis sur tous les fronts. Le Cameroun a le potentiel pour aligner les choses. Je comprends que le capitaine Aboubakar Vincent n’était pas satisfait du service. J’ai vu des axes de progrès. Je pense que l’entraîneur y travaille.

Au vu du spécimen présenté par les Lions Indomptables contre les Etalons, peut-on remettre en cause les sélections de l’éleveur ?

Je pense que le problème était plus de lire les failles de l’adversaire. Je pense que nous devrions les aider. On a eu le Burkina-Faso qui est entré très vite et qui a laissé des espaces sur les flancs. Il y avait des actions dangereuses sur les flancs. A mon avis, il aurait fallu insister ; insister aussi sur l’agressivité offensive pour mettre quelques balles dans les pieds des crampons qui n’ont pas eu toute l’aisance pour se relancer. C’est ma vision. Ce ne sera pas pareil contre l’Éthiopie ou le Cap-Vert. Nous devrons évoluer.

Que faut-il corriger avant la prochaine réunion ?

Le Cameroun est supérieur à ses adversaires. Maintenant sur le papier il faudra lire une chose, et sur le terrain observer autre chose. À mon avis, il faudra être victorieux en s’installant dans le camp adverse tout en évitant l’adversité. Nous avons les moyens d’obtenir les points nécessaires pour terminer à la première place, ce qui serait le mieux.

Certains analystes voient la trop grande certitude d’André Onana au premier but alors que certains appellent une erreur de côté ?

Ce n’est pas trop sûr. Tout d’abord, si vous avez Bertrand Traoré, il faut être serré. Je pense que c’était Zambo qui était trop détendu en lui laissant 5-6 mètres. Il lui est facile de trouver l’espace pour se centrer. Alors c’est une erreur. C’est un revers mais raté par André lui-même. Je lui ai dit. Les déclins sont le talent d’Achille de Zambo. S’il n’était pas sorti, c’est parce que Colins serait mieux placé pour harceler Sangare. Les erreurs n’existent pas dans le football.

Certains Camerounais accusent Aboubakar Vincent d’être égoïste dans certaines actions. C’est aussi ton avis ?

if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-4-0’)};Ça me fait rire. Ce n’est pas le problème qu’il soit égoïste, c’est qu’il manque définitivement d’une certaine clarté. Quand on parle de l’action où il a essayé de finir quand il a eu la chance de servir ses coéquipiers, je suis tout à fait d’accord. Mais ce n’est pas un garçon égoïste. Il y a une chose qu’il faut comprendre. Si vous marquez deux buts, marquer un troisième but est un vrai but. Il est normal qu’il enfile des chaussettes et ne pense pas à élargir son spectre de possibilités. Ce n’est pas un garçon égoïste. Si vous blâmez un attaquant d’avoir atteint la cible, où allez-vous ? Je fais confiance à Abubakar. Il a la capacité de repenser ses actions, de se remettre en question. Mais nous cherchons toujours des poux de tête. C’est quelqu’un qui a marqué deux buts décisifs. Nous le blâmons. On peut toujours le faire. Il fait des progrès. Mais je n’utiliserai pas cette méthode.

Solière Champlain Paka / 237online.com

#Patrick #Mboma #chez #les #lions #Cameroun #Être #conquérant #face #aux #prochains #adversaires

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: