REVELATION : fuite d’une discussion secrète entre Eto’o et Zefizef

0

Lors de la récente Assemblée générale de la CAF en Tanzanie, les présidents de la Fédération camerounaise de football et de la Fédération algérienne de football se sont rencontrés. Djahid Zefizef a échangé une poignée de main avec Samuel Eto’o. Tout la séquence a été immortalisée par une photographie. Il est rapidement devenu viral sur les réseaux sociaux. Interrogé à ce sujet, Zefizef a révélé la teneur de l’échange entre les deux hommes.

« Après mon discours au Congrès de la CAF, tous les présidents de fédérations sont venus me féliciter et me soutenir, et parmi eux se trouvait Samuel Eto’o. J’étais avec Rabah Madjer, Eto’o est venu vers nous et m’a dit : « Félicitations, Président. Ils ont mon soutien et le soutien du Cameroun », a déclaré le leader à Ennahar TV. En revanche, le jeu controversé n’était pas sur la carte de discussion. « Le match entre l’Algérie et le Cameroun ? Nan ! Nan ! La discussion n’a duré que trente secondes. A aucun moment nous n’avons évoqué ce sujet », a conclu le président.

Confession : Je n’irai jamais contre le peuple algérien – Samuel Eto’o veut l’Algérie au Mondial

Lors de la conférence de presse qu’il a animée à Dakar au Sénégal, Samuel Eto’o s’est longuement exprimé sur le football africain et les préparatifs de la Coupe du monde au Qatar 2022. Il a notamment regretté le traitement de l’Afrique dans cette compétition à seulement 5 représentants, alors que l’Afrique représente plus grande confédération. Il aurait aussi aimé avoir l’Algérie dans les pays qualifiés.

« C’est l’Afrique qui doit toujours gagner. Le Sénégal nous montre la voix. Mais dans cette compétition qu’est la Coupe du Monde, nous aurons 5 représentants pour notre beau continent. Et ce que je déplore par contre, c’est que nous avons une Confédération à 54 pays mais nous n’avons que 5 représentants et ça c’est un problème. Il faudrait que nos dirigeants essayent de discuter encore avec le président de la FIFA Gianni Infantino et pousse pour que la plus grande Confédération ait plus de représentants vous voyez que nous aurons 5 représentants mais nous perdons quand même le Nigéria, l’Egypte, l’Algérie et d’autres nations qui pouvaient aider cette Afrique à être encore meilleur », a déclaré Samuel Eto’o.

Pour le Président de la Fédération camerounaise de Football, les relations entre le Cameroun et l’Algérie sont aux beaux fixes en dépit de quelques incidents mineurs.
« Les relations entre la Fédération algérienne de football et la Fédération camerounaise de football, pour ma part en tant que Président de la Fecafoot, il n y a aucun problème Vous savez, il n y a un de nos frères qui a dit tout à l’heure que j’ai apporté ma contribution pour que la Coupe d’Afrique des nations se joue au Cameroun. Je ne l’ai pas fait seul. Le premier pays qui s’est levé et qui a apporté son soutien, c’était l’Algérie. Le Président de la Fédération algérienne, s’est levé et il était à côté de moi. Le football connait beaucoup d’émotions, évidemment et ses émotions ont pris une autre ampleur. Je déplore tout ça, mais je n’airai jamais contre le peuple algérien car c’est un peuple fier comme le peuple camerounais. Ce peule, quand vous voyez l’histoire du football africain, nous a tellement servi de grands joueurs qui sont nos idoles. Je vous prends seulement Rabah Madjer. Moi quand j’étais tout petit, je voulais rassembler à Rabah Madjer », a estimé Samuel Eto’o 

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire