REVELATION : Voici l’immense fortune que Paul Biya à la CAN. a injecté

0

• L’Etat a investi plus de 500 milliards de francs CFA, soit 760 millions d’euros, dans les infrastructures

• Ces révélations proviennent du groupe de presse français RMC et BFMTV

• Cette fortune représente environ 2% du PIB du pays

Dans quelques jours, les Camerounais vibreront au rythme de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations. Une CAN que les Camerounais veulent rendre « douce ». Cependant, pour y arriver, nous avons dû faire d’énormes sacrifices. Plusieurs milliards de fonds publics ont été injectés dans la construction d’infrastructures pour accueillir cette prestigieuse compétition.
Le groupe de presse français RMC et BFMTV dans un dossier bien étayé, revient sur l’investissement « colossal » du Cameroun dans le cadre de cette compétition.

« Le Cameroun se connaît comme le pays sur lequel tous les regards seront tournés vers le continent et le monde lors de cette Coupe d’Afrique des Nations. Et l’Etat a investi pas moins de 500 milliards de francs CFA, soit 760 millions d’euros, dans les infrastructures sportives et l’aménagement du territoire du pays pour organiser cet événement. Quatre nouveaux stades ont dû être construits à Douala, où la compétition se déroulera dans le cadre de Japoma, et à Yaoundé, où l’un des deux stades du tournoi vient d’être construit pour cette CAN (Olembe).

Des stades ont également été construits pour l’occasion à Bafoussam et Garoua. Les deux autres enceintes (à Garoua et le stade Ahmadou Ahidjo à Yaoundé) ont été entièrement rénovées et adaptées aux normes FIFA. Et s’il fallait préparer les dossiers de cette compétition biennale, des étapes supplémentaires destinées à l’entraînement des différentes sélections ont également fait peau neuve (représentant une quinzaine de domaines) », lit-on dans l’article mis en ligne sur rmcsport.bfmtv.com .

Les médias français rappellent également qu’il n’y a pas si longtemps, 13 milliards de francs CFA (20 millions d’euros) ont été débloqués pour les frais d’organisation de la compétition elle-même, qui sera confiée, entre autres, aux ministères des transports, des sports et du tourisme. que l’expérience soit la plus belle possible, tant pour les équipes que pour les fans. « Pour mesurer ce que signifie un tel investissement d’argent public, il faut savoir que ces 520 milliards de francs CFA représentent environ 2% du PIB du pays », explique rmcsport.bfmtv.com.

#REVELATION #Voici #limmense #fortune #Paul #Biya #injecté

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire