Scandale à la Fécafoot: L’incroyable somme que ‘Mbombo Njoya payait à 30 journalistes’

0

Dans un communiqué repris par plusieurs sites et plateformes de partage de contenus d’information, le journaliste Richard Naha fait des révélations qui surprennent tout le monde.

Selon le confrère, pour ne pas recevoir trop de critiques de la part de la presse, l’ancien président de la Fécafoot aurait corrompu 30 journalistes, dont des journalistes sportifs. Chacun de ces médias recevait 100 000 FCFA chaque semaine pour ne pas critiquer les actions de Mbombo Njoya.

« Samuel Eto’o arrive à la Fécafoot pour trouver une liste de 30 journalistes et autres qui sont payés 100 000 FCFA par personne tous les vendredis.
La Fécafoot a dépensé 3 000 000 FCFA chaque semaine et 12 000 000 FCFA par mois pour acheter la tranquillité de ceux qui s’opposent aujourd’hui aux actions de la Fécafoot ! » a déclaré Richard Naha.

Le fils du sultan roi de Bamoun est à la tête du football camerounais depuis un an. Après deux grandes périodes de normalisation, son règne (qui s’est terminé par l’élection de Samuel Eto’o) n’a pas réussi à mener ce corps vers des cieux glorieux. Au contraire, il a été éclipsé par d’innombrables scandales.

L’opacité y avait pris racine sous l’égide de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Déjà à la fin de sa première année à la tête, le bilan de Mbombo Njoya affichait un bilan en contradiction avec ce que l’on pouvait attendre.

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire