Stade Cicam: 10 minutes pour déshabiller le président

0
2

L’arbitre a arrêté le match pour convaincre le leader de la Dauphine Academy SC de changer de maillot lors de l’opposition de son équipe à l’Olympique de Dibombari.

Pour le compte de la 8e journée du Championnat Régional du Littoral entre Dauphine Academy SC et l’Olympique de Dibombari, on ne joue que la 20e minute, et il y a déjà eu un deuxième incident: le président de Dauphine ASC, Stéphane Foko Kamga, est habillé de rouge , comme les joueurs de son équipe et dérange les arbitres de ligne, selon la centrale. Il demandera à ce dernier de se retirer des abords du stade ou de changer la couleur du maillot. Mais le président refuse et sa confrontation avec l’arbitre central dure 10 minutes. Le président accepte finalement de changer la couleur du maillot. «Le dirigeant de Dauphine FC était un peu trop près des abords du stade et il perturbait l’arbitre de touche d’en face qui le voyait comme le dernier attaquant de son équipe et signalait un hors-jeu qui n’avait pas lieu d ‘être. C’est pourquoi je lui ai demandé de reculer de quelques mètres ou de changer la couleur de son maillot », explique l’arbitre.

Au début du même match, l’arbitre était déjà confronté à un autre incident en raison de la prière un peu longue et controversée de l’Olympique de Dibombari, son adversaire. L’équipe a insisté pour prier dans le cercle central et autour du ballon à côté. Ce que l’arbitre a refusé. Ils finiront par être pris dans cette prière, provoquant le démarrage du jeu deux minutes plus tard que l’heure prévue. «Une équipe peut prier où elle veut, mais pas autour du ballon. C’est une forme de favoritisme et c’est pourquoi j’étais contre leurs prières », explique l’arbitre en chef.

Le match s’est joué dans son intégralité en première période sur le terrain de jeu du stade de la Cité Cicam. L’Olympique de Dibombari a ouvert le score sur un coup franc de l’attaquant central René Sosso à la 21e minute. Les joueurs de Dauphine tentent de revenir au score avant la fin de la première mi-temps et le font avec un but de Samuel Bakia à la 41e minute. Pendant la pause, le président Stéphane Foko Kamga gardera ses joueurs sous tension et à leur retour sur le terrain, ils seront plus motivés. Ils auront la possession du ballon, mais ne pourront à nouveau induire en erreur la défense de leur adversaire. Le match se termine par un but partout. La fin du match est âprement disputée par les supporters et le staff de l’Olympique de Dibombari qui ont promis aux arbitres de Douala le pire traitement lorsqu’ils viennent à Dibombari.

#Stade #Cicam #minutes #pour #déshabiller #président

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: