Un rayon d’espoir au Cameroun : 32 combattants anglophones quittent Ndian en un mois.

0

Un groupe de jeunes anciennement associés aux mouvements sécessionnistes a décidé de déposer les armes dans le département du Ndian, situé dans la région du sud-ouest du Cameroun. Cette décision intervient trois semaines seulement après que deux « généraux » autoproclamés de la bataille sécessionniste et 16 de leurs combattants se soient rendus dans la même zone. En un mois, 32 combattants sécessionnistes ont choisi la voie de la paix, ce qui représente une étape majeure vers la restauration de la stabilité dans les régions affectées par la crise qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis six ans.

Les ex-combattants seront transférés au Centre de désarmement, démobilisation et réarmement de Buéa. Cette vague de redditions pourrait annoncer un tournant majeur dans le conflit anglophone au Cameroun et ouvrir une lueur d’espoir pour un avenir plus pacifique. Les vétérans ont été accueillis par les forces de défense et de sécurité à Mundemba, confirmant ainsi ce bilan encourageant.

Le premier adjoint au maire de la commune de Mundemba, Sake Esono Louis Besinga, a exhorté quiconque se trouvait encore dans les buissons à venir vers eux pour prendre connaissance de l’initiative du président Biya. Les ex-combattants repentis n’ont pas encore été emmenés au centre DDR de Buea, mais M. Besinga a assuré qu’ils le seraient avant mercredi.

Cette vague de redditions est un grand pas vers la paix et un espoir pour l’avenir du Cameroun. Les efforts de sensibilisation des élites locales et l’appel du chef de l’Etat ont porté leurs fruits. Cette nouvelle encourageante montre que la paix est possible si les parties prenantes sont prêtes à dialoguer et à trouver des solutions pacifiques.

Mots clés : Cameroun, sécessionnistes, paix, désarmement, redditions, conflit anglophone, région du Nord-Ouest, région du Sud-Ouest, Centre de désarmement, démobilisation et réarmement, président Biya.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire