Home Tags Mohammed VI

Tag: Mohammed VI

Le procès d’Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux d’Emmanuel Macron, s'ouvre devant la Cour de justice de la République française Le procès d’Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux d’Emmanuel Macron, depuis mai 2022, s’ouvre ce 6 novembre 2023, devant la Cour de...
Le Discours Royal met en avant l'importance du Sahara et occulte la question palestinienne Lors de son discours à l'occasion de l'anniversaire de la Marche Verte, le roi du Maroc a souligné l'importance de l'apaisement des tensions, de l'unité et...
Le roi Mohammed VI face au conflit israélo-palestinien Dans son dernier discours à la Nation, le roi Mohammed VI du Maroc a omis de mentionner le conflit israélo-palestinien, soulevant ainsi des interrogations sur sa capacité à conserver son poste de...
Le ministre des Affaires étrangères a affirmé à cette occasion, que le Maroc, sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI, sera toujours un acteur agissant dans toutes les initiatives visant l'instauration d'une paix globale et équitable garantissant les droits légitimes du peuple palestinien.
Les relations entre la France et le Maroc sont tendues depuis pour diverses raisons, dont l’affaire Pegasus et de visa. Mais la véritable pomme de discorde entre les deux pays reste le Sahara. Le Maroc attend une position claire de Paris sur cette question sensible et il ne transigera point.
Alors que le président français a adressé, le 31 juillet dernier, un message de vœux au roi Mohammed VI à l’occasion de la fête du Trône, une question reste en suspens : quand la France franchira-t-elle le pas de la reconnaissance de la marocanité du Sahara ?
SM le Roi Mohammed VI se distingue en tant que chef d'État africain le plus dévoué au sport, et le Maroc s'est élevé à de nouveaux sommets.
Dans son traditionnel discours du Trône, prononcé samedi soir, le roi du Maroc Mohammed IV a souhaité un "retour à la normale" avec l'Algérie, avec qui les relations diplomatiques sont rompues depuis…
Dans un discours à la nation, Mohammed VI a dit souhaiter la réouverture des frontières entre les deux pays, fermées depuis 1994. L’Algérie a rompu ses liens diplomatiques avec le Maroc en août 2021, accusant Rabat d’« actes hostiles ».