Bafoussam : un militaire meurt en pleine cérémonie de porter des nattes

0

• L’incident a eu lieu à Bafoussam

• Le nom du soldat décédé est Joël Essomba

• Les circonstances du drame n’ont pas été clarifiées

C’est un choc pour ses camarades de classe. Le militaire Joël Essomba, est décédé dans des circonstances peu claires lors des festivités du port des galons, le 1er janvier 2022 à Bafoussam. L’événement, présidé par le ministre de la Défense Beti Assomo, qui ferait la promotion des hommes en uniforme, s’est terminé par une tragédie.

«Je suis fier parce qu’il y a des camarades qui n’ont pas eu à porter cette tresse. D’autres sont déjà morts, d’autres sont invalides et je me dis que c’est une opportunité », confie Ossoé koa Vincent, caporal, 51e bataillon, Dschang,

La cérémonie des épaulettes a également eu lieu à Dschang.
« A la fin de chaque année, les hommes en uniforme des différents corps de l’armée camerounaise sont appelés à revêtir de nouveaux galons. Ce sont principalement des éléments de la gendarmerie nationale, des éléments de l’armée, ceux de l’armée… et depuis le début de la semaine dernière les noms des nouveaux promus étaient déjà connus. Ces noms figuraient dans trois décrets signés par Paul Biya, le Président de la République du Cameroun, et lus dans les stations balnéaires de Dschang et Bafoussam par le Capitaine de Marine, Atonfack Guemo, Chef du Département de la Communication, Mindef. A Dschang, ils sont promus 43 au grade supérieur, dont 31 sous-officiers, 11 officiers et 1 sous-officier. Beaucoup ont également été promus à Bafoussam », rapporte le journal La Voix des Jeunes.

#Bafoussam #militaire #meurt #pleine #cérémonie #porter #des #nattes

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire