CovidGate : Audiences spéciales de la Cour pénale spéciale de Motazé en 72 heures

0

• Le ministre des Finances Paul Motazé aurait été entendu par le TCS en toute discrétion.

• Selon nos confrères du journal InfoMatin, le Minfi a passé 3 jours d’auditions dans son bureau avec le commissaire Oko Petis.

• Le ministre aurait droit à plusieurs questions.

Dans sa publication du jeudi 29 juillet prochain, notre confrère InfoMatin révèle que le ministre Paul Motazé a été entendu par des policiers judiciaires la semaine dernière, de mercredi à vendredi.

Du mercredi au vendredi, le trésorier national, assisté de ses plus proches collaborateurs, a passé de longues heures dans sa cabine, face au commissaire Oko Petis et à ses détectives. Au final, 80 questions sont au cœur des préoccupations du POJ », peut-on lire en première page du journal.

Motaze, Manaouda et l’affaire des 11,4 milliards

Depuis quelques jours, la ministre Motaze cristallise l’attention dans l’affaire dite CovidGate. Le Minfi et son collègue en charge de la santé publique se sont mutuellement accusés d’avoir fait disparaître 11,4 milliards d’euros dans le cadre du décaissement des fonds pour la riposte au Covid-19.

Le Minsanté attire l’attention du Minfi sur le fait que son département ministériel n’a reçu ni le rapport ni le projet pour apporter des éléments complémentaires ; de même que Manaouda Malachie dit ne pas comprendre l’origine de l’incohérence des chiffres concernant les avances de fonds, qui sont de 34,5 milliards et non 45,9 milliards comme indiqué dans le rapport.

D’abord un verdict à la page 123 du rapport ; au centre d’un malentendu entre les deux membres du gouvernement. « Le gouvernement reconnaît néanmoins qu’un certain nombre d’écueils ont entravé la bonne exécution des activités financées par Covid-19 au cours de l’exercice 2020, notamment : Le faible niveau d’appropriation par de nombreuses administrations des procédures d’exécution des dépenses dans le cercle Case Covid -19. La non-régularisation par le ministère de la Santé des avances qui lui ont été accordées pour un montant de 45,9 milliards.

La faible mobilisation des fonds de la concurrence », peut-on y lire. Problème principal, objet du litige, le Minfi et le Minsanté sont en désaccord sur les chiffres concernant les avances de trésorerie. Manaouda Malachie s’élève à 34,5 milliards, Minfi à 45,9 milliards. Selon le ministre de la Santé, la régularisation des avances est du ressort de l’ordonnateur ; donc du ministre des Finances. Une simple opération arithmétique montre qu’il existe une incompréhension entre les deux confrères du gouvernement autour des 11,4 milliards de Fcfa.

#CovidGate #Audiences #spéciales #Cour #pénale #spéciale #Motazé #heures

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.