Urgent: plus de 10 morts dans un accident sur l’axe Douala – Edea

0

Ce mardi matin, un accident très violent s’est produit sur l’axe Douala – Edéa.

Selon nos informations, l’accident a impliqué un bus avec des passagers. Il y a actuellement plus de 10 morts.

Mais selon nos sources, le décompte de l’accident, une fois établi, pourrait dépasser les 10 morts car les victimes n’ont pas toutes été comptées.

Les blessés sont aussi nombreux que les morts.

Rappelons que plusieurs personnes sont mortes le 9 août à l’aube sur la route Koutaba-Foumbot.

Le nombre de morts donné par le lanceur d’alerte Nzui Manto nomme quatre personnes qui ont perdu la vie sur le coup.

« Ce matin vers 1h du matin le drame s’est produit lorsqu’un taxi avec des passagers à bord s’est écrasé à l’arrière d’un camion à pleine vitesse, tuant 4 personnes », a déclaré le lanceur d’alerte Nzui Manto.

Officiellement, les autorités ne se sont pas encore prononcées sur le nombre de victimes de ce drame ni sur les causes. Mais nous avons déjà mentionné le manque d’éclairage et l’étroitesse de la rue.

Cameroun : voici les causes des accidents mortels chaque jour sur la route

Les routes ne sont pas toujours sûres, même après avoir été rénovées.
La RN4 Yaoundé-Bafoussam nouvellement réhabilitée enregistre régulièrement des cas d’accidents mortels, malgré les mesures de sécurité routière prises par la gendarmerie nationale pour lutter contre les excès de vitesse et les équipes de prévention routière du ministère des Transports pour organiser les contrôles.

Une route récemment rénovée devrait être plus sûre et répondre à tous les critères de sécurité. Les causes d’accidents sur la RN4 sont partagées entre usagers et organismes en charge de la planification des mesures de sécurité routière ; en particulier, la sensibilisation des usagers au respect de la signalisation verticale et de la signalisation horizontale, cependant, il a été constaté que près de 92 % des usagers ne respectent pas la signalisation et une majorité de ces usagers ne savent pas interpréter la signalisation verticale et horizontale. Cependant, dans la réalisation des installations de sécurité routière, il est nécessaire de revitaliser le manque de planification et de mise en œuvre précise selon les consignes de sécurité routière.

La directive du 8 novembre 1968 de la Convention de Vienne sur la signalisation routière stipule que les panneaux de signalisation doivent toujours rester visibles de jour comme de nuit. Dans l’intérêt de la sécurité des usagers de la route, ce dernier doit également rester optiquement le même.

Cet article précise également que les panneaux de signalisation doivent être rétroréfléchissants ou dans certains cas
Tirs précis, éclairés ou brillants.

Les panneaux de signalisation deviennent plus importants à mesure que le trafic se développe.
Bien conçu et construit, il réduit les causes d’accidents et facilite la circulation. Insuffisant aussi
abondante ou inadaptée, elle est facteur de gêne et d’insécurité. Les principaux critères d’efficacité sont : l’uniformité, l’homogénéité, la simplicité et la continuité
indications balisées.

La nuit, la signalisation et les lumières font partie des rares points de repère et indices disponibles
Utilisateur. Ils doivent donc être parfaitement visibles et avoir sensiblement le même aspect que pendant la journée.
La lisibilité de la route telle que perçue par l’usager la nuit est et doit être essentielle à la sécurité routière
Objet d’une analyse minutieuse portant une attention particulière à l’homogénéité et à la cohérence
à l’heure que le long d’un itinéraire.
La visibilité de la signalisation de nuit est essentiellement assurée par l’utilisation d’appareils ou de matériels
dispositifs rétroréfléchissants ou d’éclairage.

 

Les enseignes et panneaux doivent être visibles et conserver le même aspect la nuit
comme le jour. Sauf mention contraire dans des articles spécifiques des avis de sécurité routière, ils sont
tous rétroréfléchissants ou éventuellement sous certaines conditions bien définies.
Les revêtements rétroréfléchissants doivent être soit approuvés, soit certifiés.
Autorisation d’utilisation expérimentale. La rétroréflexion couvre toute la surface des panneaux
et des affiches à l’exception des parties noires ou grises.
Le niveau global de service offert par les enseignes et panneaux publicitaires la nuit est lié à leur luminance (c’est-à-dire à
la quantité de lumière envoyée au véhicule). Un niveau de service minimum absolu peut être défini
pour chaque type de réseau ; il est plus haut sur une route principale ou dans une agglomération parce que c’est le cas
restrictions de circulation ou environnementales.
Dans un souci de cohérence et d’efficacité, les panneaux ont également l’avantage d’être vus
des niveaux de luminance équivalents pour le driver concerné : par exemple, a ne doit pas être mélangé
Oculaire avec traitement rétro-réfléchissant de classe 1 dans le même champ de vision, avec un
Enseigne avec un revêtement rétroréfléchissant de classe 2 ou une enseigne lumineuse. Les panneaux doivent être uniques sur tout le réseau, ainsi que les panneaux de type E42 sur la RN4 Yaoundé-Bafoussam-Babajou

De nombreux défis restent à maîtriser, de la RN3 à la RN5 et l’ensemble du réseau routier national.

Le manque de signalisation horizontale.

 

Les marquages ​​au sol et leur signification
A certains endroits, les marquages ​​au sol deviennent de moins en moins visibles, notamment sur certaines artères principales. A d’autres endroits, les marquages ​​au sol ont complètement disparu. Les piétons sont de plus en plus concernés et ne peuvent pas toujours traverser la rue, les automobilistes profitent de l’absence ou du flou des marquages ​​au sol pour rouler à toute allure.

Il faut savoir que les marquages ​​au sol font partie de la sécurité routière, ils laissent parler la chaussée. On distingue la signalétique verticale (panneaux…) et la signalétique horizontale (ou marquage au sol). Celui-ci positionne les usagers de la route par rapport aux voies sur la chaussée : il permet à l’usager (qu’il soit à pied, à vélo, à moto ou en voiture) d’être guidé par rapport aux autres usagers de la route.

Le marquage sur le support est tracé avec des peintures spéciales à base de solvant ou thermoplastiques. Flèches, lignes continues, interruptions ou inscriptions sur la route permettent à chacun de se positionner. Une fois la route construite, le marquage au sol sert à l’utilisation paisible et sécuritaire de la chaussée. Son importance est primordiale car elle permet aux gens de se déplacer et de circuler intelligemment.

Quelle est la signification des marquages ​​au sol ?

La signalisation horizontale la plus connue et la plus courante est le passage pour piétons, cette zone spécifiquement dédiée au passage des personnes à pied. Une fois qu’un utilisateur entre dans cette zone, il doit être autorisé à passer à moins que d’autres signaux indiquent le contraire. Les piétons doivent également respecter un certain temps de passage afin de ne pas gêner la circulation, provoquer des embouteillages ou des accidents.

D’autres signaux horizontaux peuvent concerner le sens de la circulation, la vitesse à parcourir, la possibilité ou l’interdiction de doubler, ou signaler une zone où un certain nombre de règles doivent être respectées. L’importance des marquages ​​routiers est fondamentale, puisque c’est pourquoi nous les utilisons pour protéger les différents usagers de la route, en leur donnant les règles à respecter (par tous les usagers) afin de minimiser les risques et ainsi permettre à chacun d’utiliser la route en toute sécurité ( si tout le monde respecte les règles).

Par conséquent, les techniques utilisées pour l’application, le choix des couleurs et des couleurs doivent respecter une nomenclature précise et la qualité du marquage au sol doit être telle qu’elle soit la plus claire et lisible possible pour tous. . C’est ce qui finalement évite le mieux les risques d’accidents de la circulation.

L’expérience montre qu’il est avantageux de vérifier régulièrement la signalisation, même pendant la journée
La nuit, avec un « œil frais » pour supprimer les panneaux superflus ou corriger les imperfections.

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire