Le FMI valide le programme de financement préparé avec la RDC

0

En RDC, le ministre des Finances et le représentant résident du Fonds monétaire international se sont rencontrés lundi 19 juillet. L’occasion pour Gabriel Leost d’informer officiellement Nicolas Kazadi de la décision du Conseil des gouverneurs du FMI de valider un programme établi en commun.

Avec notre envoyé spécial à Kinshasa, Sonia Rolley

Ce programme de financement du FMI pour la République démocratique du Congo, en échange de réformes et du maintien de certains indicateurs, devrait permettre le décaissement de 1,5 milliard de dollars sur trois ans.

A l’issue de cette rencontre, les deux hommes en ont profité pour répondre à quelques questions de la presse. Le ministre des Finances Nicolas Kazadi a insisté sur l’importance de ce programme pour le FMI.

« Beaucoup de gens se demandent si le programme résoudra tous nos problèmes. Non, le programme ouvre la voie à la résolution de tous nos problèmes, a détaillé le ministre. Le programme avec le FMI est important car il nous permet de témoigner des progrès que nous faisons. Mais ce qui est important, c’est que le programme conclu avec le FMI n’est pas le programme du FMI, mais notre programme que nous voulons que le FMI valide. Nous avons un programme que nous avons mis en place depuis 2019 et si vous regardez tous les objectifs que nous nous sommes fixés : que ce soit augmenter les recettes, consolider les impôts, améliorer la transparence du secteur minier… Ce sont les nôtres. buts ».

« j’irais encore plus loin Nicolas Kazadi a poursuivi. Je ne me souviens pas d’un seul gouvernement qui ait décidé d’autres objectifs, au moins au cours de la dernière décennie. Maintenant, cela devrait fonctionner dans la pratique et le premier courage est de dire : « Venez, vous, FMI, nous vous appelons à témoigner pour voir comment nous progressons et nous vous demandons de venir nous aider au niveau technique afin que nous puissions y parvenir dans les meilleures conditions ». C’est le programme avec le FMI ».

Le ministre a également profité de l’occasion pour expliquer plus en détail certains des objectifs de ce programme. La RDC s’est engagée à doubler ses réserves de change en trois ans et à limiter l’inflation à 6%. Le représentant du FMI lui a rappelé que les prêts du FMI sont actuellement à taux zéro, ils étaient donc très bénéfiques pour la RDC.


.

#FMI #valide #programme #financement #préparé #avec #RDC

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire