Le Sidaction s’inquiète du ralentissement de la lutte contre le VIH en Afrique de l’Ouest et du Centre

0

Le mercredi 17 novembre 2021, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, le Sidaction publiera un rapport avec un constat clair : le retard pris dans la lutte contre le VIH chez les enfants est préoccupant.

Prendre conscience de cette étude, Sidaction a collecté des données sur l’accès aux ARV (antirétroviraux, un médicament utilisé pour traiter l’infection par le VIH), les tests de laboratoire et les tests de résistance pour les enfants. Et le constat est clair : Les traitements sont souvent inappropriés ou insuffisamment diversifiés. A la fois parce que le choix de molécules disponibles est limité et qu’en fait, en termes de recherche et d’ARV disponibles, il n’y a pas assez de choses faites pour les enfants. explique à RFI Hélène Roger, directrice du département analyse et plaidoyer au Sidaction.

Depuis quelque temps, l’OMS recommande l’utilisation du médicament Dolutegravir pour les enfants moins de 20kg. un traitement  » assez prometteur « , plus  » nous ne pouvons pas le trouver. Il est très, très peu accessible dans les pays » ajoute Mme Roger. Seuls 35 % des enfants de la région ont accès au traitement.

« Nous devons faire du VIH pédiatrique une priorité »

Les enfants d’Afrique de l’Ouest et du Centre ont du mal à accéder au traitement dont ils ont besoin, principalement parce que ils ont des besoins spécifiques. Ils ont besoin de remèdes » plus faciles à boire ou à ingérer, donc des comprimés adaptés à la taille de leur bouche, de leur gorge, etc. Et de fait, ces formes ne sont pas largement disponibles et ne sont pas disponibles en continu. Donc c’est aussi inquiétant »,elle croit.

De plus, 60 % des enfants de moins de neuf ans vivant avec le VIH n’ont pas accès au test de charge virale, qui mesure l’efficacité de ces traitements.. « C’est un ensemble de choses essentiellement liées à la volonté politique, stratégique et financière. Le VIH pédiatrique doit devenir une priorité. Nous avons réussi à faire du VIH une priorité pour d’autres aspects, nous devons vraiment promouvoir la question du VIH chez les enfants aujourd’hui « Hélène Roger supplie.

► À lire aussi : L’Afrique de l’Ouest et du Centre a encore des lacunes dans sa riposte au sida

.

#Sidaction #sinquiète #ralentissement #lutte #contre #VIH #Afrique #lOuest #Centre

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire