RDC : les utilisateurs ne payent plus la taxe sur les appareils mobiles

0

Après la suppression de la taxe due au Registre des appareils mobiles, le gouvernement congolais assure qu’il revient désormais aux opérateurs de téléphonie de la prise en charge. Une décision prise par décret du Premier ministre ce week-end du 5 mars.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda

Le nouveau décret supprime complètement la taxe RAM, ce prélèvement au titre de la redevance du Registre des appareils mobiles. Il prévoit que ce sont désormais les opérateurs de téléphonie qui devront s’acquitter de cette taxe qui était injustement imposée aux utilisateurs. Décriée par la population et dénoncés par les élus nationaux et la société civile, la taxe RAM, a été supprimée pour les usagers après un débat houleux à l’Assemblée nationale il y a quelques mois.

Mais, la récente décision gouvernementale ne convainc pas les plus sceptiques qui pensent que les citoyens seront quand même emmenés à payer cette taxe via par exemple le boom des recharges de crédits.

De source gouvernementale, on apprend que plusieurs autres mesures sont attendues. On parle notamment du déploiement des services de télécommunication dans des zones non encore couvertes. Ainsi, 3 % du chiffre d’affaires généré par les opérateurs depuis près de 20 ans seront investis dans ces projets.

À lire aussi : RDC : la taxe sur le registre des appareils mobiles fait polémique

#RDC #les #utilisateurs #payent #taxe #sur #les #appareils #mobiles

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire