CONFIDENTIEL: Voici comment Paul Biya scelle finalement le sort de Ferdinand Ngoh Ngoh

    0
    30

    Le nom de Cyrus Ngo’o cité parmi les potentiels futurs SGPR. Cela ne peut surprendre que ceux qui ne connaissent pas Paul Biya. Une chose est certaine Bi Mvondo pense depuis plusieurs mois au remplacement de Ferdinand Ngo’o, l’actuel secrétaire général de la présidence de la République. La tête de Ngo’o Ngo’o est d’ailleurs réclamée depuis plusieurs mois par plusieurs chancelleries occidentales. L’un des diplomates d’une puissance européenne en poste à Yaoundé confie à ce sujet: “ sa place est en prison. »

    Dès lors, dans les coulisses de la République, un nom fait progressivement son chemin: Cyrus Ngo, l’actuel patron du port autonome de Douala. Il est sans aucun doute la personnalité la plus en vue du Cameroun en ce début d’année 2020. Et pour cause, Cyrus Ngo’o a réussi là où ses prédécesseurs (Jean-Marcel Dayas Moumoune, Emmanuel Etoundi Oyono) ont échoué : chasser Bolloré du Port de Douala. De quoi faire la couverture des tabloïds qui saluent l’exploit réalisé par ce grand patriote.

    En effet, à la faveur de la fin de concession de DIT, Cyrius Ngo’o, malgré quelques déboires judiciaires sur le contentieux de l’appel à candidature pour la gestion du Terminal à conteneur, a eu l’ingénieuse idée de créer une régie déléguée pour gérer ledit terminal. Résultat de course : en 1 mois, le DG du PAD a réalisé 22 milliards de recette à l’Etat, tandis que sur la même période, Bolloré donnait 2,5 milliards. De sources introduites en haut lieu, l’on soutient que ces bons résultats confortent l’idée de nomination du du DG PAD parmi les potentiels futur Secrétaire Général de la Présidence de la République (SGPR) en remplacement numérique de Ferdinand Ngoh lors du remaniement du gouvernement annoncé après les législatives et municipales du 9 février 2020. D’autres sources bien introduites le voient au moins au poste de ministre des Transports ou du développement industriel.

    Quoi qu’il en soit, Cyrus Ngo’o a le profil de l’emploi, au regard de son pedigree qui en dit long. Issu de l’ENAM de Yaoundé, NGO’O Cyrus est également titulaire d’un MBA en Administration des affaires obtenu au Québec. Dans son parcours à la fonction publique camerounaise, il a été entre autres, Conseiller du Premier Ministre sur les questions relatives au suivi des et à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines foncier, énergétique, de l’eau, des travaux publics, des mines et surtout portuaires. Avant d’arriver à la Direction du PAD,il occupait le poste de Chargé de Mission à la Division des Infrastructures et des Marchés Publics dans les Services du Premier Ministre. Il a été coordonnateur du projet d’exploitation du fer de Mbalam et président de la commission de passation des marchés du terminal à conteneurs du port de Kribi.

    N’empêche que dans la bataille du port de Douala, il a tenté de remplacer Bollore en complicité avec Ferdinand Ngo’o Ngo’o, par une société mafieuse ( TIL ) impliquée dans le trafic de drogue à travers la planète. Une opération stoppée par Paul Biya. Il espèrera certainement que Paul Biya ne se souviendra pas de cela.


    SOURCE : https://www.w24news.com/confidentiel-voici-comment-paul-biya-scelle-finalement-le-sort-de-ferdinand-ngoh-ngoh/?remotepost=30923

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here