Affaire Congelcam : le cœur de la sortie de l’entreprise

0

Qualifiée de coqueluche du régime actuel car présentée comme détenant un monopole inattaquable sur l’importation et la vente de poisson, la société Congelcam a pris le contre-pied de cette revendication en se positionnant comme dépassée par le même gouvernement. A vos lunettes…

« Le fret maritime international, qui a connu une croissance exponentielle de plus de 400 %, a conduit à ce que l’on a appelé des « crises des conteneurs », la rareté du poisson international (l’offre est inférieure à la demande), impacte gravement les coûts de production de nos différentes suspension du PECAE (Programme d’Evaluation Pré-embarquement) pour les poissons frais importés, tout en augmentant encore les coûts de production, en allongeant nos délais de livraison et en exacerbant ainsi « Notre Risque Pays », avec un impact fort sur les stocks disponibles de nos produits.
Il est important de souligner que les bénéfices de la réduction de 80% sur le fret, décidée par le gouvernement pour une durée limitée (moins de trois mois), ont moins d’impact sur nos coûts de production que le PECAE est en fait inutile sur le poisson. . qui fait déjà l’objet d’un contrôle vétérinaire en amont et en aval ».

Beaucoup d’acteurs de l’industrie qui reconnaissent que l’industrie fait de grosses marges dénoncent la gourmandise de Congelcam.

Ils disent que ce prélèvement n’est qu’un voile mince pour augmenter les prix et ainsi augmenter encore la marge d’obésité.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: