Emploi : une variété de points de réparation automobile

0

Ce secteur regroupe toutes les activités impliquées dans la vie des véhicules.

L’industrie automobile regroupe de nombreux métiers. Chacun avec une définition et une tâche spécifique. Au Cameroun, il est encore difficile de faire cette distinction. En général on parle de réparateur. « Elle s’occupe de l’entretien, de la réparation et de la mise au point des véhicules. Il est responsable de la matière organique, à savoir le moteur, les boîtes de vitesses et bien d’autres », explique Daouda Ibrahim.

Nous avons l’inspecteur technique qui est chargé d’inspecter les véhicules de tous les côtés et de conseiller les chauffeurs sur les réparations à effectuer. Nous avons aussi le carrossier peintre et le carrossier réparateur. Le réparateur se charge de remplacer les pare-chocs ou de redresser la tôle froissée et le peintre s’occupe de l’aspect visuel du véhicule. Le monteur de pneus, comme son nom l’indique, s’occupe du montage et du démontage des pneus. Il conseille les clients sur la qualité et le choix des pneus. L’électricien automobile « s’occupe de l’installation et de la maintenance des composants électriques et du GPS de la voiture », explique Roland Tchuegang. L’unité de lubrification chargée de vider le véhicule, de nettoyer la partie moteur. Il est également impliqué dans la vente d’huiles usagées. L’ajusteur de géométrie s’occupe de la direction de l’aiguille et de l’équilibrage de la roue. Le tapissier se charge de refaire les sièges et les tapis intérieurs du véhicule.

Il est important de noter que les métiers de l’automobile englobent également toutes les activités liées à la vie d’un véhicule. A cet effet, on peut faire appel au contrôleur des ventes, aux ferrailleurs, au secrétaire du garage, aux vendeurs directs. Avec l’émergence des véhicules hybrides et électriques, on assiste au développement de nouveaux métiers tels que la mécatronique automobile, les informaticiens en électronique automobile, les ingénieurs automobiles, et donc la mécanique assistée par ordinateur.

Dans un article publié dans le magazine économique « Investir au Cameroun en décembre 2020 », l’industrie automobile a fait de grands progrès dans la création de sa propre industrie automobile. Cette avancée permettrait de créer près de 4 620 emplois et le montant total de l’investissement est officiellement estimé à 92 milliards de francs CFA.

MLMbena (stg)

#Emploi #une #variété #points #réparation #automobile

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: