Les aviculteurs camerounais veulent organiser des vols charters pour importer des produits avicoles du Brésil

0
36

(Affaires au Cameroun) – Depuis le 22 mars 2021, date de notification à l’Ambassade du Brésil à Yaoundé, du « uneaccord (du gouvernement) pour l’importation de produits avicoles»Dans ce pays d’Amérique latine, les éleveurs de volaille camerounais se font concurrence pour stocker des poussins d’un jour et d’autres œufs à couver. L’idée, apprend-on, est d’importer groupé afin de réduire les coûts de transport.

L’industrie avicole camerounaise (Ipavic) travaille actuellement avec les autres acteurs pour réaliser des vols charters dans lesquels nous pouvons pondre suffisamment d’œufs pour éclore. Cela réduit les coûts d’importation, car les coûts de transport du Brésil au Cameroun sont plus élevés que l’œuf lui-même.», A confié au Quotidien Cameroon Tribune, François Djonou (photo), le président d’Ipavic.

Cette autorisation d’importer des intrants aviaires intervient quatre mois après que le Cameroun a décidé d’interdire temporairement l’importation de poussins d’un jour et d’œufs à couver sur son territoire national pour se protéger contre la grippe aviaire apparue dans certains pays d’Europe et d’Asie en 2020.

Cependant, soutenue par les aviculteurs, qui ont de tristes souvenirs de la dernière épidémie de grippe aviaire au Cameroun, l’interdiction d’importer des œufs à couver et d’autres poussins d’un jour a entraîné une augmentation du prix des poulets sur le marché. Marché local depuis plusieurs semaines.

BRM

Lisez aussi:

04/05/2021 – Le Cameroun accepte d’importer des produits aviaires du Brésil, indemnes de grippe aviaire



Source link

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis



Lire aussi  Cameroun - Agriculture et élevage: les ministres Gabriel Mbaïrobe et Dr. Taïga est coprésidente de la 18e session des travaux du Comité de Pilotage du Programme d'Appui à la Rénovation et au Développement de la Formation Professionnelle