Football junior : la Top Cup est de retour

0

La ligue revient après une interruption d’un an. Les organisateurs ont tenu une conférence de presse à l’hôtel Akwa Palace à Douala le 9 juin 2021.

Après un an de disette, la Top Cup a ravivé l’espoir de tous les jeunes garçons de 12 ans et moins rêvant d’une carrière dans le football professionnel. Absente en 2020 pour des raisons de santé, la Top Cup est de retour sur les terrains, malgré des conditions sanitaires toujours préoccupantes mais relativement maîtrisées : « La Top Cup est indispensable pour l’Ecole de Football des Brasseries du Cameroun (EFBC) car elle représente les onze meilleurs joueurs nationaux. de la Top Cup recrutés chaque année par l’EFBC, ce qui représente une nouvelle fournée de joueurs », explique Jean Flaubert Nono, directeur général de l’école de football des Brasseries du Cameroun. « Afin de ne pas perdre une année d’entraînement, nous avons dû entrer dans la base de données et récupérer les jeunes de la finale nationale 2019 qui n’étaient pas retenus au départ », ajoute-t-il. Tous les prétendants à l’entrée à la Cameroon Brasseries Football School ont du 21 juin au 1er août 2021 pour montrer pleinement leur talent. spectacle.

La réhabilitation de cette ligue nationale convient non seulement à l’EFBC, mais aussi aux garçons de 12 ans de tout le Cameroun qui ont le football comme passion. Selon les affirmations des organisateurs, toutes les mesures de sécurité ont été prises pour assurer le bon déroulement de cette édition particulière : « les écoles sont des lieux où sont enregistrés et joués les matchs des élèves nés en 2009. 66 personnes présélectionnées qui joueront entre régional jusqu’à ce qu’il ne reste plus que 28 joueurs. pour que la finale nationale se joue dans le stade annexe de la Réunification Bépanda à Douala », explique Yves Djoko, chef de produit aux Brasseries du Cameroun. Les objectifs de ce championnat, selon les organisateurs, sont de créer un métier pour les jeunes pendant les vacances, identifier et valoriser le talent des jeunes camerounais : « la finale nationale sera diffusée sur les chaînes de télévision. Nous voulons juste pouvoir mettre le sourire sur le visage de ces enfants, car vous êtes seulement 12 ans une fois dans ta vie », conclut-il. Les inscriptions au concours sont déjà lancées sur le national triangle, les organisateurs exhortent les jeunes fans de football à s’inscrire en masse sur les sites prévus à cet effet. Quant au public, rendez-vous le 1er août 2021 sur les chaînes de télévision choisies pour la diffusion en direct.

Le directeur général d’EFBC explique la nouvelle formule adoptée pour la Top Cup, qui donne droit à l’entrée à l’école de football.

Quelle est la particularité de cette année ?

La particularité de cette année, c’est qu’il va falloir s’adapter à la crise sanitaire. Le mode d’inscription a changé et se fera dans les écoles, après quoi il n’y aura pas de réel changement dans le fonctionnement, sur le plan sportif le jury fera son travail comme d’habitude. Ils se rendront d’abord sur les sites pour sélectionner les équipes de chaque site qui participeront à la phase régionale, c’est dans la phase régionale que nous déterminerons les 66 présélectionnées à travers le pays qui viendront à l’EFBC à la fin de juillet pour la sélection finale. Les 28 suivants seront sélectionnés pour la finale nationale le 1er août.

Quelles villes ont été sélectionnées ?

Les villes sélectionnées s’ajoutent à Douala qui compte quatre implantations et Yaoundé qui en a également quatre, nous avons un total de 24 implantations. Quatre pour la Région Ouest, quatre pour l’Extrême Nord, huit pour le Littoral et huit pour le Centre.

Le travail est-il fait avec les juges qui, comme vous l’avez dit, sont de vieilles gloires ?

Non, les juges se réunissent au mois de juillet, ici ils reçoivent leurs feuilles de route. Nous leur dirons quelles villes ils sont autorisés à couvrir, au moment où les juges ne sont pas encore au courant, ils le seront bientôt.

Sur quelle base ont été choisis les quatre sponsors de cette édition ?
C’est surtout le souci de mettre en valeur l’ancienne gloire, dont l’équipe nationale a fait les beaux jours de la Cameroon Brasseries Football School et les grandes heures du Cameroun en général.
Interview par CEE (stagiaire)

Tous les enfants devraient jouer :

17 villes du Cameroun accueilleront cette année 2021 26 sites de présélection pour les candidats participant à la Cameroon Brasseries Football School.
« Vous étiez jeune au Cameroun, vous savez Top, cette boisson était proposée depuis des années par la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun avec ses différentes saveurs : Orange, Pamplemousse, Ananas, Citron, Grénadine et récemment Kola et Citron Amer », a souligné sur le lance Yves Djoko, chef de produit à la brasserie. Afin d’approvisionner L’Ecole de Football Brasseries du Cameroun en joueurs, la société a lancé il y a plus de 30 ans une compétition appelée la Top Cup à laquelle tous les enfants de moins de 12 ans souhaitent participer, qui a vu des talents tels que Samuel Eto’o Fils , Gérémi Sorel Njitap, Rigobert Song Bahanag, et plus près de nous, Clinton Njié. Absente l’année dernière en raison du Covid 19, la compétition sera relancée cette année. Un concours ouvert, cette année 2021, aux enfants nés au plus tard en 2009. A travers ce concours, la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun (SABC) offre l’opportunité à près de 5 000 jeunes footballeurs de démontrer leurs compétences. Ils doivent s’inscrire dans les centres agréés de leur région d’origine : « Vous devez être un élève régulièrement inscrit dans une école au Cameroun et avoir 12 ans, présenter un acte de naissance et une photocopie des bulletins scolaires. 1er et 2ème trimestres de l’autorisation parentale , un certificat médical d’aptitude et quatre photos 4X4″, précise Yves Djoko.

Cette année, les présélections auront lieu dans les écoles du 21 au 24 juin. A partir de ces présélections, les membres du jury ont sélectionné 66 jeunes qui résideront à l’EFBC du 29 au 31 juillet 2021 et subiront des évaluations, en vue de désigner les 28 retenus pour la finale nationale qui aura lieu le 1er août. 2021 en phase annexe de la Réunification de Douala. Le jury sera composé de 28 membres. Ce jury sera composé d’anciennes gloires et de certains cadres techniques qui seront chargés de la présélection des meilleurs joueurs des différents sites : « Les matchs se joueront à huis clos, même les parents ne pourront pas y assister. Nous ne divulguons pas la feuille de route de nos superviseurs. Même les responsables des sites où se jouent les matchs n’ont pas de détails car nous voulons rester le plus neutre possible et donner une chance à tous les enfants », a déclaré Jean Flaubert Nono, directeur général de l’EFBC.

Quatre parrains sont choisis cette année pour imiter les candidats à la participation : Rigobert Song, Womé Nlend, Gérémi Njitap et Ngom kome, des joueurs qui ont une histoire particulière avec l’école de formation qui les a accompagnés. Ils seront les visages de cette édition spéciale de la « Heroes’ Cup ».

#Football #junior #Top #Cup #est #retour

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: