« Kamto n’est pas venu simplement commander ses livres à Douala »

0

• Pour les managers du RDPC, Maurice Kamto méritait d’être expulsé de Douala

• Voici ce qu’en pense Me Joseph Biligha, cadre du RDPC

• Ce matin, il a déclaré sur ABK Radio que Kamto voulait créer un désordre à Douala

Invitée à l’émission ABK Matin, la partie du RDPC approuve l’enlèvement du président du MRC par des policiers et des gendarmes à Douala, la semaine dernière, alors qu’il prévoyait de se rendre à une consécration de son travail.

« Le professeur Maurice Kamto n’est pas venu seulement à Douala pour signer ses livres. Au Grand Moulin, il a organisé un meeting politique au siège de son parti sans autorisation et a déclaré un certain nombre de choses : la lutte », a déclaré le communicateur du parti au pouvoir.

Et pour aller plus loin, Me Biligha réfute les arguments selon lesquels le régime craint le président du MRC et manifeste cette peur en emprisonnant ce dernier.

« Nous n’avons pas peur de Maurice Kamto, sinon nous aurions interdit la dévotion de Yaoundé. Ne le considérez pas comme un surhomme. C’est un Camerounais comme tout le monde. Nous ne sommes pas dans le populisme », ajoute-t-il.

Le président du Mouvement de la Renaissance camerounaise a été détenu pendant plus de 24 heures à son hôtel de Douala la semaine dernière par des éléments de la police. Pour l’empêcher de dédier ses livres. Les usagers de la route de la capitale économique ont vécu une véritable épreuve, avec une ville complètement paralysée. Vallée Bessengué à Douala le mercredi 1er décembre 2021, il est 8h du matin.

Le soleil, qui s’était levé très tôt, jetait ses rayons sur la ville et la chaleur commençait à devenir menaçante. La ville était déjà réveillée et les habitants se pressent, chacun à son travail. Devant l’hôtel La Vallée des Princes, situé au lieu-dit Vallée Bessengué, un quartier de la ville de Douala, régnait une ambiance très particulière.

Plusieurs dizaines d’hommes en uniforme ont fait irruption dans l’entrée de ce bâtiment hôtelier. Des policiers, des gendarmes armés sont placés le long du portail d’entrée, filtrant le passage. Certains matraques en main, d’autres avec leurs armes de service vont et viennent ici.

#Kamto #nest #pas #venu #simplement #commander #ses #livres #Douala

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: